Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weber.
Josepha WeberJosepha Hofer
Josepha Mayer
Description de cette image, également commentée ci-après
Josepha Weber (détail d'une gravure de 1791).
Nom de naissance Maria Josepha Weber
Naissance
Zell im Wiesental,
Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Décès
Vienne,
Drapeau de l'Autriche Archiduché d'Autriche
Activité principale Artiste lyrique
soprano colorature
Ascendants Fridolin Weber
Cäcilia Stamm
Conjoint Franz Hofer
Sebastian Mayer
Descendants (avec Franz Hofer)
Josepha Hofer
Famille Aloysia Weber(sa sœur)
Conztance Weber (sa sœur)
Carl Maria von Weber(son cousin)

Maria Josepha Weber, de son nom marital Josepha Hofer, puis Josepha Mayer, née à Zell en 1758 et morte à Vienne le [1], est une soprano allemande. Belle-sœur de Wolfgang Amadeus Mozart, elle fut la première à interpréter le rôle de la Reine de la nuit dans son opéra La Flûte enchantée[2] (1791).

Sommaire

BiographieModifier

Elle était la fille de Fridolin Weber. En tant que membre de la famille Weber, elle était apparentée à Aloysia Weber, sa sœur cadette, qui fut tout d'abord aimée de Mozart et qui chanta dans ses opéras plus tardifs ; à Constanze Mozart, sa plus jeune sœur, qui épousa Mozart en 1782 ; et à un cousin germain, le compositeur Carl Maria von Weber.

Sur son chant, le Grove's Dictionary of Music and Musicians écrit, « D'après des témoignages contemporains, elle possédait une véritable tessiture mais avait une approximation dans sa voix et manquait de présence en scène. » Cette qualité lui permettait d'aborder les passages très difficiles de colorature que Mozart écrivit pour le rôle de la Reine de la Nuit. Elle chanta le rôle sur scène pendant dix ans, jusqu'en 1801.

Elle se maria deux fois, en 1788 avec le musicien de la cour Franz de Paula Hofer (1755–1796) et en 1797 avec le chanteur Sebastian Mayer (1773–1835), qui fut le premier à interpréter le rôle de Pizarro dans l'opéra Fidelio de Beethoven.

FilmographieModifier

SourceModifier

RéférencesModifier

  1. http://gw1.geneanet.org/forsbach?lang=fr;pz=zachary+dylan;nz=bouis;ocz=0;p=maria+josepha;n=weber
  2. Piotr Kaminski, Mille et un opéras, Fayard, coll. « Les indispensables de la musique », , 1819 p. (ISBN 978-2-2136-0017-8), p. 1054

Liens externesModifier