Ouvrir le menu principal

Joseph Viple

magistrat et historien français
Joseph Viple
Fonction
Maire
Ébreuil
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
ÉbreuilVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Joseph Viple est un magistrat et élu local français, né le à Ébreuil (Allier) commune où il est mort le . Il est surtout connu pour ses travaux d'érudition historique sur le Bourbonnais.

Sommaire

BiographieModifier

François Joseph Étienne Viple est né à Ébreuil le 19 mars 1880[1]. Il était le fils de Jean Antoine Viple, docteur en médecine[2], qui fut maire d'Ébreuil de 1896 à 1922.

Il fit des études de droit et obtint le doctorat en droit.

Il entra dans la magistrature en 1905 comme juge suppléant à Gannat. En novembre 1906, il devint juge suppléant rétribué à Montélimar, puis dès décembre 1906 à Nevers. En 1908, il fut nommé substitut à Issoire, puis en 1911 à Moulins. En 1918, il devint procureur à Cusset, puis revint à Moulins en 1924 comme procureur, poste qu'il occupa jusqu'à son départ en retraite le 19 mars 1945.

Il succéda à son père comme maire d'Ébreuil en 1922 et le resta jusqu'en 1944.

Il fut l'un des fondateurs de la Société bourbonnaise des études locales et était membre de la Société d'émulation du Bourbonnais. Dans les années 1920, il participa aux premières fouilles sur le site contesté de Glozel et fut l'un des acteurs des démêlés judiciaires qui suivirent.

Joseph Viple était chevalier de la Légion d'honneur (1927).

ŒuvresModifier

  • Le canton d'Ébreuil pendant la Révolution (1789 à l'an VIII), Moulins, 1912.
  • Histoire du Bourbonnais, Moulins, Société bourbonnaise des études locales, 1923, 153 p.
  • Ébreuil, l'église abbatiale de Saint-Léger, Moulins, Crépin-Leblond, 1930, 27 p.
  • Les enseignements d'Anne de France, Moulins, Crépin-Leblond, 1935, 39 p.
  • Achille Allier, Moulins, Crépin-Leblond, 1936, 31 p., portrait hors texte.
  • Manuel des études bourbonnaises, Valence, 1945, 59 p.
  • (avec Camille Gagnon, Paul Dupieux, Marcel Génermont) Visages du Bourbonnais, Paris, Éd. des Horizons de France, 1947, 200 p., ill.

Notes et référencesModifier

  1. Archives de l'Allier, commune d'Ébreuil, acte de naissance no 7, année 1880 (pages 101/284 et 102/284)
  2. Il avait obtenu son doctorat de médecine en 1876 à la faculté de Paris, avec une thèse sur Un cas de fistule biliaire externe.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Camille Gagnon, Nécrologie, Bulletin de la Société d'émulation du Bourbonnais, 45, 1946-1947, p. 405-414, bibliogr.
  • Jacques Dussourd, « Hommage à Joseph Viple pour le XXe anniversaire de sa mort », Bulletin de la Société d'émulation du Bourbonnais, 1967, 53-1, p. 384-386.
  • Monique Kuntz et Georges Frélastre, Hommes et femmes célèbres de l'Allier, Paris, Bonneton, , 160 p. (ISBN 2-86253-189-8), p. 149.
  • Jacques Lougnon, « Menus propos sur quelques "gens de robe" au sein de "l'Émulation" », Bulletin des Amis de Montluçon, 45, 1994, p. 80-81.
  • Jean-Claude Farcy et Rosine Fry, Annuaire rétrospectif de la magistrature XIXe-XXe siècles, Centre Georges Chevrier - UMR 5605 (Université de Bourgogne/CNRS) En ligne

Liens externesModifier