Ouvrir le menu principal
Joseph Vaylet
Fonction
Majoral du Félibrige
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
EspalionVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Joseph Vaylet (1894,1982 ), majoral du félibrige, est un écrivain, poète, disciple de Frédéric Mistral, qui a contribué à la renaissance de la culture occitane en Aveyron.

Il était un grand passionné qui collectionna tout au long de sa vie une multitude d'objets de nature et de fonction diverses que l'on peut découvrir dans le Musée Joseph Vaylet à Espalion[1]


BiographieModifier

Joseph Vaylet né le 12 novembre 1894 au Mas-Nouvel commune de Saint-Geniez-d'Olt fait ses études à Espalion. À son retour de la guerre de 14-18 (blessure à une jambe), il sera greffier du tribunal de commerce à Saint-Geniez (de 1921 à 1925), à Espalion (de 1925 à 1963) où il s'installe en 1927 après son mariage avec Alphonsine Vergély, union dont il aura deux enfants.Il meurt à Espalion le 19 décembre 1982.

Disciple de Frédéric Mistral, il a contribué à la renaissance occitane en Rouergue. Il fut membre fondateur du Grelh roergàs en 1921, avec ses amis Bouissou, Henri Mouly, Jean Boudou, Georges Girard…).


MuséeModifier

Le Musée Joseph Vaylet des Arts et Traditions Populaires présente un intérieur traditionnel rouergat du XIXe siècle (« cantou », souillarde et ensemble mobilier) ainsi qu'une riche collection de bénitiers de chevet. De nombreux objets de la vie quotidienne d'autrefois rassemblés par Joseph Vaylet.

Le musée abrité tour à tour dans la maison familiale du boulevard Poulenc (de 1954 à 1963), puis au Vieux-Palais Renaissance (de 1963 à 1977), et actuellement dans l'ancienne église Saint-Jean (XVe siècle)

ŒuvresModifier

  • Set estelas al cel Roegas J. Vaylet, Espalion 1979

Auteur d'une vingtaine d'ouvrages, de plaquettes et de nouvelles en français ou occitan comme les « Proverbes rabelaisiens »

Sa statue en granit gris réalisé par le sculpteur ruthénois Chauchard est exposé dans le jardin du Vieux Palais lieu qui abrita pendant de longues années son musée

Gloire et Misère -Poèmes de guerre- Joseph Vaylet (2015)

Prix littéraires et distinctionsModifier

il a obtenu de nombreux prix littéraires.

  • œillet d'argent Toulouse, Jeux Floraux pays d'Oc et distinctions : félibre (1933)
  • Majoral du félibrige (Saint-Tropez 1955, cigales d'or et d'argent)
  • Palmes académiques (1935)
  • Médaille d'or, arts populaires Renaissance française (1964)
  • Médaille vermeil, Mérite civique (1966)
  • Légion d'honneur (11 juillet 1979).

Héritage culturelModifier

Pour perpétrer son œuvre : la société Les amis de Joseph Vaylet a été créée en mai 1982

8 février 2011, Conférence "Sur les traces de Joseph Vaylet" organisé par le Cercle occitan au vieux palais d'Espalion

RéférencesModifier

BibliographieModifier

  • Marie-Paule Grégoire, Joseph Vaylet, Majoral du Félibrige Musée Joseph Vaylet, 1981

Liens externesModifier