Joseph Moreau (philosophe)

philosophe français
Joseph Moreau
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
Bordeaux
Nom de naissance
Maurice Joseph Moreau
Nationalité
Activité

Joseph Moreau, né le à Aigurande et mort le à Bordeaux est un philosophe français.

BiographieModifier

Agrégé de philosophie (1925)[2], il fut professeur à l'université Bordeaux 3. En 1939, il présente ses thèses de doctorat d'État, sous la direction d'Émile Bréhier[3].

Spécialiste de Platon, il développa une philosophie réflexive qu'il opposa notamment à la phénoménologie de Maurice Merleau-Ponty (L'Horizon des esprits).

En 1963, il est élu membre de l'Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux[4]. En 1972, il devient le correspondant à Bordeaux de l'Académie des inscriptions et belles-lettres[5].

Il meurt à Bordeaux le 19 novembre 1988[6].

PublicationsModifier

  • L'Âme du monde de Platon aux Stoïciens, Les Belles lettres , 1939 (collection d’études anciennes publiée sous le patronage de l’association Guillaume Budé).
  • La construction de l'idéalisme platonicien, Boivin & cie., 1939
  • Réalisme et idéalisme chez Platon, Presses universitaires de France, 1951
  • La Conscience et l'Etre, Aubier, 1958
  • L'horizon des esprits, PUF, 1960
  • L'univers leibnizien, Vitte, 1re éd. 1956, G. Olms, 1987
  • Épictète ou le secret de la liberté, Seghers, 1964
  • L'âme du monde de Platon aux stoīciens, G. Olms, 1965
  • Le Sens du platonisme, les Belles lettres, 1967
  • Le Dieu des philosophes (Leibniz, Kant et nous), Vrin (Paris), 1969
  • Plotin ou la gloire de la philosophie antique, Vrin, 1970
  • Jean-Jacques Rousseau, Presses universitaires de France, 1973
  • Spinoza et le spinozisme, Presses universitaires de France, 1977
  • Stoïcisme, épicurisme, traditions helléniques, Vrin, 1979
  • Aristote et son école, Presses universitaires de France, 1985
  • De la Connaissance selon S.Thomas D'Aquin, B.A.P, 1976
  • La problématique kantienne, Vrin, 1984
  • Platon devant les sophistes, Vrin, 1987

Notes et référencesModifier

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. « Les agrégés de l'enseignement secondaire. Répertoire 1809-1960 » (consulté le )
  3. Jean-Claude Fraisse, « Joseph Moreau (1900-1988) », Revue des Études Anciennes, vol. 90, no 3,‎ , p. 301–303 (lire en ligne, consulté le )
  4. « Le décès du professeur Moreau », Sud Ouest,‎ , p. 21
  5. Jean Pouilloux, « Allocution à l'occasion du décès de M. Joseph Moreau, correspondant français de l'Académie », Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, vol. 132, no 4,‎ , p. 761–762 (lire en ligne, consulté le )
  6. Jacques Étienne et Jean-Pierre Deschepper, « Chronique générale », Revue Philosophique de Louvain, vol. 87, no 76,‎ , p. 702–722 (lire en ligne, consulté le )

Liens externesModifier