Ouvrir le menu principal

Joseph Mélèze-Modrzejewski

historien français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mélèze.
Joseph Mélèze-Modrzejewski
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
École pratique des hautes études
Faculté de droit de l'université de Varsovie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Historien de l'Antiquité classique, professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Distinction

Joseph Mélèze-Modrzejewski est un historien français de l'Antiquité classique né le à Lublin et mort le à Paris.

Spécialiste Époque hellénistique, il est professeur émérite d'histoire ancienne de l'université Paris-I et directeur de l'École pratique des hautes études.

BiographieModifier

Né en Pologne le , il y a commencé sa carrière scientifique et l'a poursuivie en France à partir de 1958.

Diplômé de l'École pratique des hautes études (1960)[1], d'études supérieures en droit romain (1964)[2], et docteur d'État ès lettres (1976)[3], Joseph Mélèze-Modrzejewski a enseigné pendant une trentaine d’années l'histoire juridique et sociale du monde hellénistique à la faculté de Droit de Paris et à la Sorbonne ; après sa retraite de l'Université en 1999, il a continué pendant cinq ans de diriger un séminaire de papyrologie et d'histoire des droits de l’Antiquité à l’EPHE (IVe section, sciences historiques et philologiques) créé en 1972.

De 1979 à 2010, il a également enseigné l'histoire du judaïsme postexilique à l’université libre de Bruxelles (Institut d’études du judaïsme Martin Buber). Ses travaux — quelque 400 livres, articles, comptes-rendus et chroniques depuis 1951 — portent sur divers aspects de l'histoire du droit et des institutions de l’Antiquité, en particulier l'histoire juridique et sociale de l’Égypte grecque et romaine à la lumière des sources papyrologiques, ainsi que sur l’histoire du judaïsme à l'époque du Second Temple. Directeur de la Revue historique de droit français et étranger, il participe à la direction de plusieurs revues internationales spécialisées dans le domaine de l’histoire du droit et des institutions.

Il meurt le , à 86 ans[4].

DistinctionsModifier

OuvragesModifier

  • Alexandre le Grand, Varsovie, Éditions Ksiazka i Wiedza, 1958 ; 2e éd., 1961 [en polonais], et Tel Aviv, Éditions Heder, 1961 [en hébreu].
  • Droit impérial et traditions locales dans l’Égypte romaine, Aldershot, Éditions Variorum, 1990.
  • Statut personnel et liens de famille dans les droits de l’Antiquité, Aldershot, Éditions Variorum, 1993.
  • Les Juifs d’Égypte, de Ramsès II à Hadrien, Paris, Éditions Errance, 1991, et Armand Colin, 1992 ; 2e éd., revue et complétée, Paris, PUF, 1997 (Quadrige 247) ; version anglaise : The Jews of Egypt from Rameses II to Emperor Hadrian, Philadelphie et Jérusalem, The Jewish Publication Society, et Edimbourg, T&T Clark, 1995 ; 2e éd., revue, Princeton, Princeton University Press, 1997.
  • Troisième Livre des Maccabées, Traduction du texte grec de la Septante. Introduction et notes par Joseph Mélèze-Modrzejewski. (La Bible d’Alexandrie 15.3), Paris, Éditions du Cerf, 2008.
  • Un peuple de philosophes. Aux origines de la condition juive, Fayard 2011 [6]

Entretien vidéoModifier

RéférencesModifier

  1. Notice PPN 170583996 dans le catalogue du Sudoc.
  2. Notice PPN 015842126 dans le catalogue du Sudoc.
  3. Notice PPN 047518049 dans le catalogue du Sudoc.
  4. (pl) Avis de décès, sur wyborcza.pl, 31 janvier 2017 (consulté le 31 janvier 2017).
  5. (pl) « POSTANOWIENIE PREZYDENTA RZECZYPOSPOLITEJ POLSKIEJ, z dnia 22 maja 2002 r », sur monitorpolski.gov.pl, 22 mai 2002 (consulté le 31 janvier 2017) [PDF]
  6. présentation de l'éditeur

Voir aussiModifier