Ouvrir le menu principal

Joseph Hennequin

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hennequin.
Joseph Hennequin
Fonctions
Député
Maire
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
GannatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Joseph Hennequin (né à Gannat le et mort à Gannat le ) a été élu maire de Gannat en 1789. Il fut député à l’Assemblée législative en 1791, sous-préfet de l’Allier et député au Corps législatif de 1807 à 1814.

Il appartenait à une des familles les plus notables de la bourgeoisie gannatoise, qui avait donné de nombreux officiers de la châtellenie. Son beau-frère, Philibert Deslesvaux, avait été avant la Révolution président au grenier à sel de Gannat.

Il fut formé au collège d'Effiat, puis alla à Paris pour faire ses études de droit.

En 1775, il acheta une charge de trésorier général de France au Bureau des finances de la généralité de Riom. Cette charge apportait la noblesse.

Il fut aussi poète (La Terrasse de Langlar) et traduisit des romans anglais et italiens, comme l'Orlando furioso[1].

Il ne se maria pas et n'eut pas de postérité.

Généreux, actif au service des habitants de Gannat et des environs, il laissa un souvenir durable. Son nom a été donné à la place principale du centre historique de Gannat, près de l'église Sainte-Croix ; le collège de la ville porte son nom. Il est aussi honoré dans plusieurs villages des alentours.

Sa statue a été érigée à Gannat, à l’angle de l’avenue Jean-Jaurès et de la rue Saint-James en 1895. Fin 2008, elle est placée devant le collège Joseph-Hennequin. À l'origine, une statue en bronze avait été commandée à l'initiative du maire de Gannat, Louis-Gabriel Delarue, au sculpteur Jean Coulon (1853 - 1923), et fondue par Véry ; ce buste fut réquisitionné en 1942 pour en récupérer le métal. Une nouvelle statue en pierre fut commandée en 1971 au sculpteur Jacques Missé (Alger 1919 - Antibes 1998), qui avait une maison et un atelier à Broût-Vernet.

Notes et référencesModifier

  1. Monique Kuntz et Georges Frélastre, Hommes et femmes célèbres de l'Allier, Paris, Bonneton, , 160 p. (ISBN 2-86253-189-8)

SourcesModifier

  • « Joseph Hennequin », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • Henri de Frémont, Généalogies de familles bourbonnaises, IV, 1993, p. 690-691.
  • Pierre Meilheurat, Nécrologie, in Bull. Soc. Émul. Dépmt. Allier, V, 1856, p. 416 et suiv.