Joseph Hémard

illustrateur français
Joseph Hémard
Naissance
Décès
Nom de naissance
Alphonse Joseph HémardVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Distinction

Joseph Hémard est un dessinateur et illustrateur français né le aux Mureaux (Yvelines) et mort le dans le 14e arrondissement de Paris.

BiographieModifier

Dans les premières années du XXe siècle, Joseph Hémard publie des dessins humoristiques et des bandes dessinées dans des journaux illustrés comme Les Hommes du jour, Le Rire, Le Pêle-Mêle, Le Bon Vivant, Nos loisirs et parmi les derniers numéros de L'Assiette au beurre (1911-1912). Il est l'auteur de nombreuses histoires en images. Il illustre également La Guerre des boutons chez l'éditeur Mornay.

Il illustre aussi les grands auteurs classiques comme Balzac, Molière, Rabelais, Rostand, La Fontaine, Voltaire, Courteline, etc. Sa rencontre avec l'éditeur René Kieffer produira des créations d'ouvrages illustrés au pochoir d'une remarquable facture (Micromégas, L'Homme aux 40 écus…).

Il conçoit des décors et des costumes pour des revues et des opérettes, décore aussi des assiettes, des bars et des restaurants. Il travaille à des illustrations publicitaires principalement pharmaceutiques et pour la Loterie nationale. Membre des Humoristes qu'il présidera après 1918 comme successeur de Poulbot, il expose à l'Araignée et au Salon d'automne en 1919. Il a aussi écrit des pièces pour un petit théâtre parisien de Guignol créé par Charles Genty rue Saint-Vincent, et participe aux dessins animés de Lortac.

En 1920, l'Académie française lui décerne le prix Monthyon pour l'un de ses livres. Cette même année, il épouse Jeanne Diey, veuve de Victorin-Hippolyte Jasset, qu'il avait connu en 1906 en Bretagne avec qui il acheta le Manoir de Vacheresses à Nogent-le-Roi [1],[2]. Ils vécurent jusqu'en 1961, elle mourut trois mois avant lui et ils reposent ensemble au cimetière de Saint-Clément dans l'Yonne[3].

Joseph Hémard a publié son autobiographie en 1928. Il est fait Chevalier de la Légion d'Honneur en 1938[3].

Collections publiquesModifier

Il est présent au Musée de l'Illustration Jeunesse à Moulins (Allier).

Principaux ouvrages illustrés par Joseph HémardModifier

En tant qu'auteur et illustrateurModifier

  • Trente tableaux de l'histoire de France (1912)
  • Chez les Fritz (1919)
  • Vistempenard (1923)
  • La Grammaire française (1927)
  • L'Arithmétique (1927)
  • La Géographie (1928)
  • L'Histoire de France (1928)
  • Les Artistes du livre : Hémard (1928)
  • Au temps passé, album d'images, Librairie de l'Estampe (avant 1935)
  • Galerie des belles amours (1935)
  • La tentation de Saint-Frusquin, éditions de la Tournelle (1935-1936)
  • Le coin Maubert en 1936, éditions de la Tournelle (1936)
  • Le règlement de la loterie nationale (1938)
  • Mémoires d'une bouteille de qualité 1941, Paris : Editions littéraires de France In-12 (14,5 × 19 cm.), couverture illustrée, 126 pages.
  • Les très riches heures de la loterie nationale (1942)
  • Petit imprécis d'histoire naturelle (1942)
  • Gavroche sous la botte. Les Meilleures histoires drôles (1940-1945)
  • Le Grand clapier de Paris (1946)
  • Morceaux choisis inconnus des classiques français (1948)

En tant qu'illustrateur seulementModifier

ExpositionsModifier

  • André Foy, Joseph Hémard, Galerie Montaigne, Paris, 1920.

Notes et référencesModifier

  1. Qui êtes-vous?: Annuaire des contemporains; notices biographiques, C. Delagrave, (lire en ligne)
  2. « Joseph Hémard et Les Artistes du Livre | Dessin | Paris », sur Scribd (consulté le )
  3. a et b « Joseph Hémard et Les Artistes du Livre », sur dokumen.tips (consulté le ).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Marcus Osterwalder, Dictionnaire des illustrateurs, tome 2 : 1890-1945, Ides et Calendes, 2001.

Liens externesModifier