Joseph Augustine Di Noia

prélat catholique

Joseph Augustine Di Noia
Image illustrative de l’article Joseph Augustine Di Noia
Biographie
Naissance
à New York (État de New York, États-Unis)
Ordre religieux Ordre des Prêcheurs
Ordination sacerdotale
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par le
card. William Joseph Levada
Dernier titre ou fonction Vice-président de la commission pontificale Ecclesia Dei
Secrétaire-adjoint de la congrégation pour la doctrine de la foi
Depuis le
Vice-président de la commission pontificale Ecclesia Dei
Secrétaire de la congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements
Archevêque titulaire d'Oregon city
Depuis le

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joseph Augustine Di Noia, né le à New York, est un archevêque américain, secrétaire-adjoint de la congrégation pour la doctrine de la foi depuis .

BiographieModifier

Joseph Augustine Di Noia, né dans le Bronx à New York dans une famille d'origine italienne.

Il est ordonné prêtre le pour l'ordre dominicain. Il poursuit ses études et est licencié en théologie. En 1980, il obtient un doctorat en philosophie à Yale avant d'enseigner la théologie à la Dominican House of the studies de Washington. Il a également assumé la direction de la revue théologique The Thomist. Pendant sept ans, il a également assumé la fonction de secrétaire de la commission doctrinale de la conférence des évêques américains.

En 1997, il est nommé membre de la commission théologique internationale. Le , il est nommé sous-secrétaire de la congrégation pour la doctrine de la foi, alors présidée par le cardinal Joseph Ratzinger.

Le , ce dernier, élu pape en 2005, le nomme archevêque titulaire d'Oregon City et secrétaire de la congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements. Il reçoit la consécration épiscopale le suivant, des mains de son compatriote, le cardinal William Joseph Levada.

Le , il est nommé au poste, nouvellement créé de vice-président de la commission pontificale Ecclesia Dei[1]. Une note de la congrégation pour la doctrine de la foi[2] accompagne et explique cette nomination par la « sollicitude pastorale [de Benoît XVI] envers les fidèles traditionalistes en communion avec le siège apostolique, mais aussi de son vif désir de voir réconciliées les communautés non en pleine communion ».

Le , lors du premier mouvement d'ampleur de son pontificat au sein de la curie, le pape François le nomme secrétaire-adjoint de la congrégation pour la doctrine de la foi, le poste de vice-président de la commission Ecclesia Dei etant supprimé de facto.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Sources et traductionsModifier