Joseph-Rose Lemercier

imprimeur, éditeur et lithographe français

Joseph-Rose Lemercier (1803-1887) est l'un des plus importants imprimeurs-lithographes parisiens du XIXe siècle. Il a travaillé pour les plus grands éditeurs et artistes de son temps. Il a joué un rôle important dans la diffusion et la généralisation du procédé de photolithographie qui permettait de transférer une image photographique sur une pierre lithographique et de réaliser grâce à cela des impressions à l'encre d'imprimerie de cette image.

Joseph Lemercier
Image dans Infobox.
Portrait de Joseph-Rose Lemercier (atelier Nadar)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Parentèle
Autres informations
A travaillé pour
Imprimerie Lemercier (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Archives conservées par
Archives nationales (F/18/1792)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

 
Visite chez la nourrice, lithographie imprimée chez Lemercier.

D'origine modeste, fils d'un vannier parisien, il est né à Paris le [1] et meurt le 1er janvier 1887. Il se marie en 1824 avec Marguerite Drancy dont il a eu deux enfants morts en bas- âge[2].

Il entre en apprentissage chez Édouard Knecht, neveu et successeur d'Aloys Senefelder, l'inventeur de la lithographie. Il se met à son compte en 1828 ; en 1831, il s'installe au 57, rue de Seine, dans un ancien jeu de paume[3]'[4]. En 1852, l'imprimerie Lemercier et Cie possède 80 presses et emploie 180 ouvriers[2].

Entre 1852 et 1855, il s'associe à l'opticien Lerebours, au chimiste Barreswil et au chimiste et photographe Alphonse Davanne pour mettre au point un procédé nouveau, mais le résultat – d'une mise en œuvre trop longue et complexe – n'était pas exploitable industriellement. En 1855, Alphonse Poitevin invente et fait breveter un procédé qui pouvait être mis en œuvre industriellement. Poitevin cherche d'abord à exploiter lui-même son brevet et ouvre un atelier à Paris. Mais, dès , il cède son brevet et son atelier à Lemercier.

Lemercier travaille pour tous les grands éditeurs français de son temps. Il est l'imprimeur d'artistes tels qu'Odilon Redon, Édouard Manet et Alphonse Mucha[3].[Information douteuse]

Joseph-Rose Lemercier est fait chevalier de la Légion d'honneur en 1847, puis est promu officier en 1878[5],[6]. Il préside la Chambre des imprimeurs lithographes de Paris entre 1876 et 1885.

Son neveu, Alfred Lemercier, lui succède à la tête de l'entreprise, puis, à sa mort, en hérite[5].

Notes et référencesModifier

  1. La date de naissance fournie par le Dictionnaire des imprimeurs-lithographes du XIXe s. est 29 juin 1803. Lire sur http://elec.enc.sorbonne.fr/imprimeurs/node/22685
  2. a et b Corinne Bouquin et Elisabeth Parinet, Dictionnaire des imprimeurs-lithographes du XIXe siècle, Editions en ligne de l'Ecole des Chartes, consulté le 18/11/2021 (lire en ligne), p. Lemercier Rose, Joseph
  3. a et b Corinne Bouquin, « Influence des relations entre éditeurs et imprimeurs-lithographes dans la genèse de l'illustration des livres au XIXe siècle », in Le Livre et l'historien : études offertes en l'honneur du professeur Henri-Jean Martin, Droz, 1997, p. 723 et suiv. (en ligne).
  4. Philippe Béchu, De la paume à la presse : étude de topographie et d'histoire parisiennes. Recherches sur les immeubles des 57 rue de Seine et 62 rue Mazarine, leurs occupants et leurs familles, Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Paris et de l'Île-de-France, 1998, 490 p.
  5. a et b « Fiche de Joseph-Rose Lemercier », sur bnf.fr (consulté le ).
  6. « Cote LH/1579/32 », base Léonore, ministère français de la Culture.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Sylvie Aubenas, Alphonse Poitevin (1819-1882), photographe et inventeur. La naissance des procédés de reproduction photomécanique et de la photographie inaltérable, thèse pour le diplôme d'archiviste-paléographe, École nationale des chartes, 1987, 2 tomes, 232 p. et 223 p., ill.
  • Corinne Bouquin, Recherches sur l'imprimerie lithographique à Paris au XIXe siècle : l'imprimerie Lemercier (1803-1901), thèse de doctorat d'université, Université Paris I-Sorbonne, 1993.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier