Ouvrir le menu principal

Joseph-Romuald Léonard

évêque catholique canadien

Joseph-Romuald Léonard
Biographie
Naissance
Carleton (Québec)
Ordination sacerdotale à Carleton (Québec)
Décès (à 54 ans)
Chandler (Québec)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale à Mont-Joli (Québec)
Dernier titre ou fonction Ancien évêque de Rimouski
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Joseph-Romuald Léonard (1876 - 1931) était un homme d'Église catholique canadien qui fut notamment évêque de Rimouski.

Sommaire

BiographieModifier

Joseph-Romuald Léonard est né le à Carleton. Il fut ordonné prêtre le par l'évêque André-Albert Blais à Carleton[1],[2]. Il commença son sacerdoce aux services de l'Évêché de Rimouski en tant que secrétaire, maître de cérémonies et chancelier[3]. Il fut nommé directeur du Grand Séminaire de Rimouski en 1905; position qu'il dut abandonnée pour prendre du repos à cause de son état de santé[3]. En 1907, il reprit le travail en tant qu'assistant du curé de la paroisse de Bonaventure en Gaspésie, mais il fut vite nommé à la cure de Saint-Damase dans la vallée de la Matapédia[3]. Il prit la cure de Saint-Damase alors qu'un débat envenimait la population paroissiale quant à la question de l'emplacement de la nouvelle église[3]. En effet, une partie des habitants de Saint-Damase voulait que l'église soit construite à l'emplacement de la chapelle qui servait depuis 30 ans et une autre partie voulait qu'elle soit construite plus près du centre géographique de la paroisse[3]. L'évêque André-Albert Blais avait vu en l'abbé Léonard un homme adéquat afin de régler la situation délicate[2]. Dès son arrivée, le curé Léonard fit une mise au point avec ses paroissiens afin que cesse cette antipathie entre les deux clans qui se rendaient jusqu'au désordre public[4]. En 1908, il fit exécuter des travaux de réfection du presbytère qui était trop froid en hiver[5]. En 1909, il entreprit à ses frais la finition extérieure en le lambrissant de bardeaux de cèdre, en l'entourant de galeries et de vérandas, en décorant sa façade et en le peinturant[6]. Il entreprit l'établissement d'une caisse populaire à Saint-Damase et invita Alphonse Desjardins, le fondateur des caisses populaires, à venir présider lui-même la fondation de la Caisse Populaire de Saint-Damase le [6]. La question de l'emplacement de la future église demeura en suspens pendant le ministère du curé Léonard qui se termina en septembre 1912; celui-ci informant l'évêque Blais sans parti pris et étudiant la question en détail[6]. L'abbé Léonard repris la direction du Grand Séminaire de Rimouski[7]. Après quelques mois à cette position, il dut prendre du repos à nouveau avant d'être nommé chanoine titulaire du Chapitre de la Cathédrale et curé de Saint-Octave-de-Métis en 1913[7]. En 1915, il fut réaffecté à la cure de Mont-Joli[7]. Il fut élit évêque de Rimouski le par le pape Benoît XV à Mont-Joli en succédant à André-Albert Blais[7]. Il reçut l'ordination épiscopale du cardinal Louis-Nazaire Bégin le à Rimouski[7]. Il dut démissionner en 1926 pour cause de maladie, mais il continua de travailler à l'administration diocésaine jusqu'en 1928 lorsqu'il pris sa retraite au Juvénat des Frères du Sacré-Cœur de Rimouski où il fut aumônier jusqu'en août 1929[7]. C'est alors qu'il se retira à l'hospice de Chandler où il meurt le à l'âge de 54 ans[1],[7].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Prêtres et évêques décédés depuis 1869 sur le site de l'Archidiocèse de Rimouski, page consultée le 29 décembre 2009
  2. a et b Comité du centenaire de Saint-Damase, Centenaire de Saint-Damase 1884-1984, Matane, Comité du centenaire de Saint-Damase, , 384 p. (ISBN 2-9800328-0-8), p. 42
  3. a b c d et e Comité du centenaire de Saint-Damase, Centenaire de Saint-Damase 1884-1984, Matane, Comité du centenaire de Saint-Damase, , 384 p. (ISBN 2-9800328-0-8), p. 41
  4. Comité du centenaire de Saint-Damase, Centenaire de Saint-Damase 1884-1984, Matane, Comité du centenaire de Saint-Damase, , 384 p. (ISBN 2-9800328-0-8), pp. 42-43
  5. Comité du centenaire de Saint-Damase, Centenaire de Saint-Damase 1884-1984, Matane, Comité du centenaire de Saint-Damase, , 384 p. (ISBN 2-9800328-0-8), p. 43
  6. a b et c Comité du centenaire de Saint-Damase, Centenaire de Saint-Damase 1884-1984, Matane, Comité du centenaire de Saint-Damase, , 384 p. (ISBN 2-9800328-0-8), p. 44
  7. a b c d e f et g Comité du centenaire de Saint-Damase, Centenaire de Saint-Damase 1884-1984, Matane, Comité du centenaire de Saint-Damase, , 384 p. (ISBN 2-9800328-0-8), p. 45

AnnexesModifier