Joseph-Marie-François de Lassone

médecin français

Joseph-Marie-François de Lassone, dit aussi François de Lassone (ou Lassonne), né à Carpentras (Vaucluse) le et mort le à Paris, est un médecin français. Premier médecin du roi Louis XVI, il a été aussi médecin des reines Marie Leszczynska et Marie-Antoinette.

Joseph-Marie-François de Lassone
Image dans Infobox.
Joseph Marie François de Lassone
par Joseph-Siffrein Duplessis
Musée Calvet, Avignon
Fonction
Premier médecin du roi
Louis XVI
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Membre de

BiographieModifier

Joseph-Marie-François de Lassone est le fils d'Antoine Joachim de Lassone, médecin dans le Comtat Venaissin, et de Marguerite de Bagnole. Son père a quitté Carpentras pour donner la meilleure éducation à son fils. Il a alors accepté de venir dans la capitale pour remplir les fonctions de médecin ordinaire du roi. Il lui fait faire de solides études sous la direction du célèbre chirurgien Morand, à l'hôpital de la Charité.

À 21 ans, il obtient un prix de l'Académie nationale de chirurgie pour son travail sur le cancer du sein. Il obtient une chaire à la Faculté de médecine de Paris et il est admis adjoint anatomiste à l'Académie des sciences le , à l'âge de 25 ans, puis associé anatomiste le , et pensionnaire vétéran le .

En 1747, il épouse Jeanne Denise Ledoux.

En 1751 il devient médecin de la reine, puis après leur accession au trône, celui de Marie-Antoinette et de Louis XVI.

En 1776 il est, avec Félix Vicq d'Azyr, à l'origine de la création de la Société royale de médecine.

Œuvres et publicationsModifier

Lassone a publié un grand nombre de mémoires relatifs à la médecine et à la chimie dans les recueils de l'Académie des sciences, de l'Académie de chirurgie, et de la Société royale de médecine.

  • Rapport des inoculations faites dans la famille royale, au château de Marli. Lû à l'Académie royale des sciences, le , Imprimerie royale, Paris, 1774 (lire en ligne)
  • Méthode éprouvée pour le traitement de la rage, Imprimerie royale, Paris, 1776

Notes et référencesModifier


AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Nicolas de Condorcet, Éloge de M. de Lassone, dans Éloges des académiciens de l'Académie royale des sciences, morts depuis l'an 1783, chez Frédéric Vieweg, Brunswick et Paris, 1799, p. 307-327 (lire en ligne)
  • Antoine Portal, Lassone, Joseph Marie François de), dans Histoire de l'anatomie et de la chirurgie, chez P. Fr. Didot le jeune, Paris, 1770, tome5, p. 197-205 (lire en ligne)
  • Jean Eugene Dezeimeris: Dictionnaire historique de la médecine ancienne et moderne, ou Précis de l'histoire générale, technologique et littéraire de la médecine, Béchet jeune et Labé (Paris), 1836, Volume 3, p. 402-4, Texte intégral.
  • Dictionnaire encyclopédique des Sciences médicales sous la direction d'A. Dechambre, Paris, 1859 (t. II, p. 8, art. Lassone).
  • Le Preux, Paul-Gabriel ? (Attribué aussi à A.-F. Thomas Le Vacher de La Feutrie et à M.-P. Bouvard [d'après la notice de la BnF]) : Lassone, ou la Séance de la Société royale de médecine, [comédie en 3 actes et en vers],[Paris], 1779, Texte intégral.

Article connexeModifier

Liens externesModifier