Ouvrir le menu principal
Josef Mařatka
Maratka Josef.jpg
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Formation
Enfant
Zdeněk Mařatka (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Josef Mařatka, né le à Prague en Autriche-Hongrie (aujourd'hui en République tchèque), et mort le dans cette même ville, est un sculpteur tchèque.

BiographieModifier

De 1889 à 1896, il étudie à l'École des arts appliqués de Prague sous la direction de Celda Klouček[1], paléontologue et sculpteur. En 1899, il fréquente l'Académie des beaux-arts de Prague, où il étudie avec Josef Václav Myslbek. L'année suivante, il se rend à Paris et travaille brièvement dans les studios d'Auguste Rodin[1]. Sa première exposition a eu lieu à Prague en 1902.

Josef Mařatka a passé trois ans dans l'atelier de Rodin et a collaboré avec lui sur le Monument Santos-Dumont à Buenos Aires[2]. Il sculpte des statues pour le foyer du nouvel hôtel de ville de Prague[2]. En 1903, il a organisé une exposition Rodin, et en 1909 une exposition Antoine Bourdelle[2].

Il a commencé par répondre aux influences qu'il avait absorbées du mouvement expressionniste, intégrant des éléments de symbolisme et d'Art Nouveau. Son œuvre la plus importante de cette période est Opuštěna Ariadna (Ariane abandonnée, 1903). Il est ensuite passé sous l'influence d'Antoine Bourdelle. Après la Première Guerre mondiale, il revint aux styles qu'il avait appris de Myslbek, combinant le néoclassicisme avec un peu de réalisme socialiste primitif; par exemple, Praha svým vítězným synům (fils victorieux de Prague) au cloître d'Emmaüs[3].

Les figures des "Fils victorieux de Prague"Modifier

Le monument a été détruit pendant l'occupation allemande de la Tchécoslovaquie (en) et restauré en 1998.

RéférencesModifier

  1. a et b Brief Biography @ Who Was Who in Our History in the 20th Century
  2. a b et c (en) « Josef Mařatka », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)
  3. Remembrance ceremony for the Czech Legionaries on the website of the Ministry of Defence (Czech Republic)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) « Josef Mařatka », Extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Index, (ISBN 9780199773787)
  • Josef Mařatka: Vzpomínky a záznamy (Memories and Records), introduction by Petr Wittlich, Prague, Karolinum, 2003, (ISBN 80-246-0518-X)
  • Josef Mařatka : 1874-1937", exhibition catalog, Gottwald Regional Art Gallery, 1989
  • Josef Mařatka, introduction by Jaromír Pečírka, Prague, Cercle artistique Mánes, Melantrich, 1942

Liens externesModifier