Ouvrir le menu principal

José María Giménez

joueur de football uruguayen

José María Giménez
Image illustrative de l’article José María Giménez
José María Giménez avec le maillot de l'Uruguay en 2017.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Atlético de Madrid
Numéro 2
Biographie
Nom José María Giménez de Vargas
Nationalité Drapeau : Uruguay Uruguayen
Naissance (24 ans)
Lieu Toledo (Uruguay)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. Depuis 2012
Poste Défenseur central
Pied fort Droit
Parcours junior
Saisons Club
0Drapeau : Uruguay Toledo Junior[1]
0000-2012Drapeau : Uruguay Danubio FC
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2012-2013 Drapeau : Uruguay Danubio FC 016 0(0)
2013-Drapeau : Espagne Atlético de Madrid171 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2013Drapeau : Uruguay Uruguay -20 ans 007 0(0)
2013-Drapeau : Uruguay Uruguay 053 0(8)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 22 octobre 2019

José María Giménez est un footballeur international uruguayen né le à Toledo. Évoluant au poste de défenseur central, il joue pour le club espagnol de l'Atlético de Madrid depuis 2013.

BiographieModifier

En clubModifier

Giménez rejoint en 2013 l'Atlético de Madrid pour une somme de 900 000 euros[2]. Alors âgé de 18 ans, il n'est que peu utilisé par l’entraîneur Diego Simeone. Lors de la saison suivante, Giménez est en concurrence avec le défenseur brésilien Miranda, mais, suite au départ de ce dernier en été 2015, Giménez obtient une place de titulaire aux côtés de son compatriote Diego Godín. Giménez dira de lui qu'il le voit comme un père, un grand frère, ou même un maitre [3]. Le duo portera l'Atletico lors de la Champions League de 2015/2016. Arrivé en demi-finale face au Bayern, Giménez concède un pénalty lors du match retour (pénalty arrêté par Jan Oblak)[4]. Bien que son équipe soit qualifiée pour la finale face aux rivaux rivaux madrilènes du Real, Simeone préférera Stefan Savić à Giménez, qui assiste depuis le banc à la défaite de son équipe aux tirs au but.

Titulaire en finale de l'Europa League 2018, Giménez remportera le tournoi avec l'Atlético en battant l'Olympique de Marseille 3-0. Il disputera et remportera également la Supercoupe de l'UEFA 2018 face au Real Madrid (score : 4-2)[5].

Le 18 septembre 2018 est un grand jour pour Giménez qui inscrit son premier but en Ligue des champions, à la faveur d'un corner tiré par Koke, en toute fin de première période, lors du match aller AS Monaco - Atlético Madrid (1-2), au stade Louis-II.

À l'Atlético, il porte le numéro 2 à partir de la saison 2019/20, numéro jusqu'alors porté par l'ancien capitaine Diego Godín.

En sélection nationaleModifier

En juin 2013, Giménez est sélectionné par l'entraineur Juan Verzeri pour participer à la Coupe du monde des moins de 20 ans en Turquie. Les jeunes uruguayens arrivent jusqu'en finale, avant de s'incliner face à la France sur pénaltys[6].

Le 10 septembre, Giménez dispute son premier match pour l'équipe nationale sous les ordres d'Óscar Tabárez lors d'une rencontre face à la Colombie lors des qualifications pour la Coupe du monde 2014[7].

Il fait partie des 23 joueurs uruguayens participant à la Coupe du monde au Brésil. Tabárez lui préfère néanmoins Diego Lugano, défenseur central et capitaine de la Celeste lors de la première rencontre face au Costa Rica. Cependant, une blessure de Lugano offre à Giménez une place de titulaire dans l'équipe pour les matchs suivants. Giménez retrouve en charnière centrale son coéquipier à l'Atlético Madrid, Diego Godín. Ce duo forme la défense centrale de l'Uruguay pour les années à venir. Giménez et l'Uruguay se qualifient pour les huitièmes de finale avant de s'incliner face à la Colombie[8].

Giménez dispute par la suite la Copa América 2015, et aide son équipe à se qualifier pour les quarts de finale, notamment en égalisant de la tête face au Paraguay. Son équipe est éliminée en quarts de finale par le Chili, futurs vainqueurs du tournoi[9].

La Copa América Centenario de 2016 n'est guère plus réussie pour Giménez, qui voit son équipe se faire éliminer en phases de groupe.

Il est à nouveau titulaire lors de la Coupe du monde 2018. Il offre la victoire à son équipe lors de son premier match face à l'Égypte en inscrivant à la 89e minute le seul but de la rencontre de la tête[10]. Le duo Godín-Giménez est à nouveau efficace, puisque l'Uruguay se qualifie pour les huitièmes sans encaisser de but, bien que Giménez ne joue pas le match face à la Russie en raison d'une blessure[11]. La sélection uruguayenne gagne le match des huitièmes de finale face au Portugal 2-1 grâce à un doublé d'Edinson Cavani et se qualifie pour le tour suivant. Arrivée en quarts, l'Uruguay est éliminée par la France sur le score de 2 à 0.

PalmarèsModifier

StatistiquesModifier

Carrière en clubModifier

Le tableau ci-dessous récapitule les statistiques de José María Giménez lors de sa carrière professionnelle en club :

Statistiques de José María Giménez au 14 mai 2019[2]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Total
Division M B M B C M B M B M B
2012-2013   Danubio FC 1 16 0 - - - - - - - 16 0
Sous-total 16 0 - - - - - - - 16 0
2013-2014   Atlético de Madrid 1 1 0 1 0 - - - - - 2 0
2014-2015   Atlético de Madrid 1 20 1 4 1 C1 4 0 - - 28 2
2015-2016   Atlético de Madrid 1 27 1 2 0 C1 8 0 - - 37 1
2016-2017   Atlético de Madrid 1 17 0 6 1 C1 6 0 - - 29 1
2017-2018   Atlético de Madrid 1 23 1 4 1 C1+C3 4+7 0+0 - - 38 2
2018-2019   Atlético de Madrid 1 21 0 2 0 C1 6 2 1 0 30 2
Sous-total 109 3 19 3 - 35 2 1 0 164 8
Total sur la carrière 125 3 19 3 - 35 2 1 0 180 8

Buts internationauxModifier

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Josema Giménez homenajeado en Toledo », sur Futbol.com, (consulté le 20 février 2019)
  2. a et b « Fiche de José María Giménez », sur footballdatabase.eu
  3. (en) « Godín and Giménez: Uruguayan defensive duo on the rise | CONMEBOL », sur www.conmebol.com (consulté le 15 août 2018)
  4. Nathan Gourdol @NathanGourdol, « Griezmann envoie l'Atlético de Madrid en finale de Ligue des champions, malgré la défaite à Munich », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2018)
  5. (en) Karel Stokkermans, « UEFA Champions League, Europa League 2017-18 », sur www.rsssf.com (consulté le 11 janvier 2019)
  6. FIFA.com, « La promotion 2013 a pris son envol », FIFA.com,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2018)
  7. « Uruguay - International Matches 2011-2015 », sur www.rsssf.com (consulté le 15 août 2018)
  8. FIFA.com, « Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ - Infos - Gimenez sort la tête haute - FIFA.com », www.fifa.com,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2018)
  9. « Le Chili remporte la Copa America 2015 », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2018)
  10. Anthony Hernandez, « Egypte-Uruguay : le fantôme de Suarez n’empêche pas la victoire », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2018)
  11. Avec J. Ba., « Uruguay : José Gimenez de retour à l'entraînement individuel », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 15 août 2018)

Liens externesModifier