Ouvrir le menu principal

Jonathan Wilson (acteur)

acteur canadien
Jonathan Wilson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activités
Autres informations
Distinction
Prix Dora Mavor Moore (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jonathan Wilson est un acteur, artiste de doublage, comédien de théâtre et dramaturge canadien. Il est connu pour sa pièce de 1996 My Own Private Oshawa, comédie semi-autobiographique qui évoque son enfance en tant que gay à Oshawa dans l'Ontario. La pièce a été adaptée en film par les productions Sandra Faire, film qui a remporté un prix au Festival International de Film & Video de Colombus en 2002, avant d'être diffusé sur CTV en 2005.

BiographieModifier

Jonathan Wilson a été membre de The Second City de Toronto au début des années 1990. Il a collaboré avec les anciens membres de The Second City Kathy Greenwood et Ed Sahely pour la pièce Not to Be Repeated, comédie d'improvisation en deux actes. Le spectacle a par la suite été développé en série courte pour la télévision, This Sitcom Is...Not to Be Repeated, pour The Comedy Network en 2001.

Jonathan Wilson a également prêté sa voix à de nombreux personnages de dessins animés dans Mia et moi, Petit Ours, Harry et Son Seau Plein de Dinosaures, Totally Spies!, Skatoony, Camp Lakebottom, Yin Yang Yo!, Get Ed : livraison express, BeyWheelz, Iggy Arbuckle, Miss Spider Sunny Patch Amis. Il a eu des rôles récurrents dans les séries TV Traders, Sue Thomas, l'œil du FBI et This is Wonderland, des rôles au cinéma dans House, Ralph, Une journée à New York, PCU, Rubber Carpet, Brain Candy et des rôles dans les spectacles sur scène Le Projet Laramie, Le Roi lion, et Le Cœur Normal[1]. Il a remporté un Prix Dora Mavor Moore pour sa performance en tant que Timon dans Le Roi lion[2].

PiècesModifier

  • 34 Calibre Testing (1990)
  • My Own Private Oshawa (1996)
  • Kilt (2000)
  • Well (2002)
  • That Gay Guy (2008)

RéférencesModifier

  1. « Theatre Review: The Normal Heart at Buddies in Bad Times », National Post,‎ (lire en ligne)
  2. "Well, Here Goes". NOW, 25 avril 2002.

Liens externesModifier