Ouvrir le menu principal

Jonathan Irvine Israel, né à Londres le , est professeur d'histoire moderne de l'Europe à la School of Historical Studies de l'Institute for Advanced Study à Princeton Township (New Jersey) et spécialiste de l'histoire des Pays-Bas.

Sommaire

Histoire de la philosophieModifier

Jonathan Israel distingue dans la pensée des Lumières deux courants, l'un radical, l'autre modéré. Dans le premier courant, Israel distingue le philosophe hollandais Baruch Spinoza comme le penseur le plus radical des lumières alors que l'historien de la philosophie tend à réduire l'apport de philosophes plus conservateurs tels que John Locke, Voltaire ou Montesquieu qu'il estime occuper une place exagérée dans l'histoire habituelle de la philosophie et plus spécifiquement dans la lutte contre la superstition. Pour Israel, Spinoza clive en deux le courant des lumières. Le philosophe juif ouvre une voie philosophique ouvertement hostile à l'intervention ecclésiastique dans la vie religieuse, démocratique et favorisant la pensée libre.[réf. souhaitée]

PublicationsModifier

  • Les lumières radicales, La philosophie, Spinoza et la naissance de la modernité (1650-1750), Éditions Amsterdam, Paris, 2005
  • Une révolution des esprits. Les Lumières radicales et les origines intellectuelles de la démocratie moderne, Éditions Agone, 2017

RéférencesModifier

Liens externesModifier