Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Capdevielle.
Jonathan Capdevielle
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité

Jonathan Capdevielle, né en 1976 à Tarbes, est un metteur en scène, comédien, marionnettiste, ventriloque, danseur et chanteur français.

Sommaire

BiographieModifier

Jonathan Capdevielle est né en 1976 à Tarbes[3]. Il est le dernier d’une fratrie de six enfants, fils d'un cheminot[1]. Surnommé «Jojo», dans sa jeunesse il imite plusieurs personnes dont Jean-Jacques Goldman ou Annie Lennox[1]. Il est formé au jeu d’acteur de 1993 à 1996 à Tarbes[4]. En 1996, il entre à École nationale supérieure des arts de la marionnette à Charleville-Mézières[5]. Au cours de son premier spectacle, il prête ses dons de voix transformiste à un chien et il y rencontre Gisèle Vienne[1].

SpectaclesModifier

  • Saga, une autobiographie fictionnée[1],[6],[7]
  • Adishatz/Adieu[8]
  • Jerk où il joue le rôle de David Brooks, emprisonné à perpétuité pour avoir participé à des tortures. Mis en scène par Gisèle Vienne[5]
  • Les Corvidés, créé avec Laetitia Dosch[9],[10]
  • A nous deux maintenant, créé en 2017 dans lequel il joue également d'après le roman " Un crime" de Georges Bernanos

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Didier Péron, « «Saga» : Jonathan Capdevielle, voix à suivre », sur liberation.fr, (consulté le 10 octobre 2016).
  2. « "Table ronde marionnette"/Jonathan Capdevielle et Laetitia Dosch », sur franceculture.fr, (consulté le 10 octobre 2016).
  3. Aurélie Charon, « La saga de Jonathan Capdevielle », sur franceculture.fr, (consulté le 27 janvier 2018).
  4. « Jonathan Capdevielle », sur lefigaro.fr (consulté le 27 janvier 2018).
  5. a et b Cathy Blisson, « Tortionnaire de marionnettes », sur telerama.fr, (consulté le 10 octobre 2016).
  6. « Pontoise : vivez l'adolescence de Jonathan Capdevielle », sur leparisien.fr, (consulté le 10 octobre 2016).
  7. « “Saga”, madeleine proustienne de Jonathan Capdevielle », sur lesinrocks.com, (consulté le 10 octobre 2016).
  8. Mathieu Braunstein, « Adishatz/Adieu », sur telerama.fr, (consulté le 10 octobre 2016).
  9. « FESTIVAL D’AVIGNON : « LES CORVIDES », LAETITIA DOSCH ET JONATHAN CAPDEVIELLE », sur inferno-magazine.com, (consulté le 10 octobre 2016).
  10. « Lever de rideaux à Avignon ! On vous embarque, toujours bien entourés, pour la 70ème Edition du Festival d'Avignon ! », sur franceinter.fr, (consulté le 10 octobre 2016).

AnnexesModifier