Ouvrir le menu principal

John de Beaumont (2e baron Beaumont)

noble anglais

John de Beaumont
Image illustrative de l’article John de Beaumont (2e baron Beaumont)
John de Beaumont est mortellement blessé lors d'un tournoi, sous les yeux du roi Édouard III. Image tirée de la Chronique d'Angleterre de Jean de Wavrin, vers 1470.

Titre Baron Beaumont
(1340 - 1342)
Biographie
Naissance
Décès
Londres
Père Henri de Beaumont
Mère Alice Comyn
Conjoint Éléonore de Lancastre
Enfants Henri de Beaumont

Image illustrative de l’article John de Beaumont (2e baron Beaumont)

John de Beaumont (), 2e baron Beaumont, est un baron anglais du XIVe siècle. Il est le fils aîné et héritier du baron anglo-français Henri de Beaumont et de la comtesse écossaise Alice Comyn.

BiographieModifier

La famille de Beaumont est issue de la noblesse française et représente la branche anglaise de la maison de Brienne. Le père de John, Henri, s'installe en Angleterre, devient connétable royal et s'intègre progressivement au sein de la noblesse locale. À la différence de son père, John de Beaumont n'a jamais revendiqué le titre écossais de comte de Buchan, que son père a sans cesse réclamé en raison de son mariage avec Alice Comyn, nièce du dernier détenteur légitime du titre, John Comyn, décédé en 1308. Henri de Beaumont négocie de son vivant deux alliances matrimoniales unissant ses descendants à ceux du magnat Henri de Lancastre. Sa fille Isabelle épouse le 24 juin 1330 Henri de Grosmont, tandis que son fils John se marie le 6 novembre de la même année avec Éléonore de Lancastre.

Éléonore de Lancastre est dame de parage de la reine d'Angleterre Philippa de Hainaut et l'accompagne à Gand à l'été 1338, tout comme son époux John de Beaumont. Les époux résident probablement sur le continent pendant presque deux ans. Au printemps 1340, peu après la mort de son père et la naissance de son fils Henri, John retourne en Angleterre pour recevoir du roi Édouard III l'investiture du titre paternel de baron Beaumont. Il décède prématurément le 14 avril 1342 à la suite d'une blessure reçue en plein tournoi. Son fils unique Henri hérite de toutes ses possessions tandis que sa veuve Éléonore se remarie dès 1344 avec Richard FitzAlan, 3e comte d'Arundel. Les prétentions des Beaumont au comté de Buchan s'éteignent définitivement en 1349 à la mort de sa mère Alice Comyn.

BibliographieModifier

  • Bernard Burke, A genealogical history of the dormant, abeyant, forfeited, and extinct peerages of the British empire, Londres, Harrison,
  • James Balfour Paul, The Lord Lyon King of Arms: The Scots Peerage, vol. 2, Édimbourg, Douglas, (online on www.archive.org), « Comyn, Earl of Buchan »

Liens externesModifier