Ouvrir le menu principal
John Wilson Bengough
Description de cette image, également commentée ci-après
John Wilson Bengough en 1920
Naissance
Toronto, Drapeau de l'Ontario Ontario
Décès
Toronto, Drapeau de l'Ontario Ontario
Pays de résidence Drapeau du Canada Canada
Profession
Caricaturiste, rédacteur en chef, homme politique

John Wilson Bengough (Toronto, Ontario) est l'un des premiers caricaturistes importants canadiens[1].

BiographieModifier

Né dans un milieu modeste, John Wilson Bengough est fils d'immigrants, un père ébéniste écossais et une mère irlandaise[2]. Il étudia à la grammar school (école de grammaire) de Whitby[2]. En 1871 ou 1872, il devint reporter subalterne au Toronto Globe (Globe de Toronto, aujourd'hui The Globe and Mail) de George Brown[2].

Le , John Wilson Bengough lance officiellement son premier numéro du journal Grip (en)[2]. Cet hebdomadaire anglophone basé à Toronto a une saveur satirique et publie différentes blagues et caricatures sur l'actualité canadienne de l'époque. Dans ce périodique, Bengough s'attaque sans répit au gouvernement conservateur de John A. Macdonald à la suite du scandale du Pacifique[3]. Ses attaques contre la Politique nationale de Macdonald iront même jusqu'à favoriser l'élection de Wilfrid Laurier en 1896[3]. À la suite de la mort de John A. Macdonald, le Grip fit paraître dans sa chronique nécrologique : « Ce n'est pas la moindre qualité de sir John que d'avoir eu un visage qui se prêtait admirablement bien à la caricature »[3]. Dans ses caricatures de Macdonald, on remarque généralement un nez proéminent, un regard sournois, une coiffure à la mode et une allure nonchalante[2]. Pendant près de 25 ans, Bengough publie également ses dessins humoristiques dans des périodiques tels que le Toronto Globe, le Toronto Daily Star, le Star de Montréal et le Toronto Saturday Night. Le New York Herald le nommera « le plus grand caricaturiste de ce côté du continent »[4].

HommagesModifier

La ville de Bengough (en) en Saskatchewan porte son nom.

Notes et référencesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Doug Fetherling, « Bengough, John Wilson », sur L'Encyclopédie canadienne (consulté le 6 août 2011)
  2. a b c d et e Université de Toront, Université Laval, « Bengough, John Wilson », sur Dictionnaire biographique du Canada en ligne, (consulté le 6 août 2011)
  3. a b et c Michel Veyron, Dictionnaire canadien des noms propres, Louiseville (Québec), Larousse, , 764 p. (ISBN 2-920318-06-3), p. 32
  4. (en) « John Wilson Bengough - The father of canadian political cartooning », sur The Canadian Cartoonists Club, (consulté le 6 août 2011)