John West (1er comte De La Warr)

homme politique américain

John West
John West - 1st Earl De La Warr.png
Fonctions
Gouverneur de New York et du New Jersey (d)
John Hamilton (en)
Membre du 5e Parlement de Grande-Bretagne (d)
5e Parlement de Grande-Bretagne (en)
Titre de noblesse
Comte De La Warr (en)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Formation
Activité
Père
Mère
Margaret Freeman (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Lady Charlotte MacCarthy (d) (à partir de )
Anne Walker (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
John West
Lady Diana West (d)
George Augustus West (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Arme

John West, 1er comte De La Warr ( - ), titré l'honorable John West jusqu'en 1723 et connu sous le nom de Lord De La Warr entre 1723 et 1761, est un soldat, courtisan et homme politique britannique qui siège à la Chambre des communes de 1715 à 1722.

BiographieModifier

Il est le fils de John West (6e baron De La Warr), et de Margaret, fille et héritière de John Freeman, un marchand de Londres [1],[2].

Après avoir voyagé en Europe de l'Ouest, il est nommé greffier extraordinaire du Conseil privé en 1712. En 1715, il est élu au Parlement comme l'un des deux représentants de Grampound, un siège qu'il occupe jusqu'en 1722 [2]. En 1715, il devient également guidon et 1er major de la 1re troupe de gardes à cheval et est promu lieutenant-colonel en 1717. En 1723, il succède à son père dans la baronnie de De La Warr et entre à la Chambre des lords. Il est nommé Lord de la Chambre à coucher de George Ier et fait chevalier de l'Ordre du Bain en 1725. En 1728, il est admis à la Royal Society.

En 1731, Lord De La Warr est admis au Conseil privé et nommé trésorier de la maison, poste qu'il occupe jusqu'en 1737 [2]. En 1732, il est nommé président de la Chambre des Lords en l'absence de Lord King, le Lord Chancelier. Il est partisan de sanctions sévères contre la ville d'Édimbourg après les émeutes porteous de 1736. Cette même année, il est envoyé en mission spéciale en Allemagne pour escorter la princesse Augusta de Saxe-Gotha en Grande-Bretagne, où elle doit devenir l'épouse de Frédéric de Galles. Lord Hervey décrit De La Warr comme "une personne longue, maigre et maladroite". De La Warr et la future princesse de Galles débarquèrent à Greenwich en avril 1736.

En 1737, il est nommé gouverneur de New York et du New Jersey. Cependant, il n'a jamais voyagé en Amérique [3]. Il poursuit sa carrière militaire tout en étant actif à la Chambre des Lords et combat à la bataille de Dettingen en 1743 pendant la Guerre de Succession d'Autriche [1]. Le 30 août 1737, il est nommé colonel de la 1re troupe de gardes à cheval [4] un poste qu'il occupe jusqu'à sa mort. Il devient brigadier-général en 1743, Major général en 1745, Lieutenant général en 1747 et général de cavalerie en 1765 [5]. En 1752, il est nommé gouverneur de Guernesey, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort. En 1761, George III le crée vicomte Cantalupe et comte De La Warr.

FamilleModifier

Lord De La Warr s'est marié deux fois. Il épouse d'abord Charlotte, fille de Donough MacCarthy (4e comte de Clancarty) et Lady Elizabeth Spencer, le 25 mai 1721. Ils ont deux fils et deux filles, dont Lady Diana, épouse de Sir John Clavering (en) [1]. Après la mort de sa première femme en février 1735, il épouse ensuite Anne, fille de Néhémie Walker et veuve de George Nevill, 13e baron Bergavenny, en 1742. Il n'y a pas d'enfants de ce mariage. Anne est décédée en juin 1748. Lord De La Warr est resté veuf jusqu'à sa mort en mars 1766, à l'âge de 72 ans. Son fils aîné, John West (2e comte De La Warr) lui succède [5].

RéférencesModifier

  1. a b et c (en)   « West, John (1693-1766) », dans Sidney Lee, Dictionary of National Biography, vol. 60, Londres, Smith, Elder & Co, , 332-333 p..
  2. a b et c thepeerage.com Lt.-Gen. John West, 1st Earl De La Warr
  3. New Jersey Colonial Documents, Archives of the State of New Jersey, First Series, Vol. V; Daily Advertiser Publishing House, Newark, New Jersey, 1882. p. 490-491
  4. The Army List, 1754. WO 65/1
  5. a et b the-peerage.com

Liens externesModifier