John Strange Spencer-Churchill

Le commandant (Major) John « Jack » Strange Spencer Churchill DSO, TD ( - ) est le fils cadet de lord Randolph Churchill et Jennie Jerome et le frère de Winston Churchill.

Winston et John

Il est né à Dublin en Irlande, à Phoenix Park (où son père est secrétaire de son grand-père, le 7e duc de Marlborough, qui y est vice-roi d'Irlande) et il fait ses études secondaires à Harrow school, comme son frère. Anglican, il se marie civilement (pour des raisons de divergence religieuse entre catholiques et protestants) à Oxford le (un mois avant Winston et Clementine) avec lady Gwendeline Theresa Mary Bertie (), une catholique, sœur de Montagu Bertie, que toute la famille appelle "Goonie".

Le couple a trois enfants :

Carrière militaireModifier

Officier de cavalerie de l'armée de réservistes de l'Oxfordshire (Queen's Own Oxfordshire Hussars), il participe à la seconde Guerre des Boers entre 1899 et 1900 comme lieutenant du South African Light Horse avec son frère Winston Churchill. Il est blessé à la jambe lors de la campagne de libération de Ladysmith[1] et reçoit une citation le .

Il participe à la Première Guerre mondiale où il est cité ; il sert tout d'abord à l'état-major de John French puis à celui de Ian Hamilton en tant qu'officier de liaison naval avec le corps expéditionnaire en Méditerranée (qui participe, à la suite de la décision de son frère Winston, à la bataille des Dardanelles) puis avec celui de William Birdwood, comme commandant au sein de l'Oxfordshire Hussars Yeomanry, Territorial Force (1ercorps de l'A.N.Z.A.C) et attaché militaire pour le quartier général de la cinquième armée. Il est nommé commandant.

Durant le conflit il reçoit aussi la Croix de Guerre et la Légion d'honneur[2] le . Il est également décoré de l'Ordre du Service distingué (Distinguished Service Order) le [3]. Enfin, le , il est nommé commandeur de l'Ordre de Saint-Avis du Portugal[4].

Carrière civileModifier

Revenu à la vie civile, il retrouve ses confortables fonctions d'agent de change de la Cité de Londres, qu'il avait obtenues grâce à l’entregent de sa mère.

Jack et Winston étaient très proches, comme leurs épouses Goonie et Clemmie, et avec leurs enfants ils passèrent beaucoup de temps les uns chez les autres, Clemmie et ses enfants habitant avec Goonie à Londres pendant que leurs maris étaient au front en 1915-1916, puis à partir des années 1920 pour des week-ends dans la demeure familiale que Winston avait acquise, Chartwell. Une fois veuf en 1941 et sa maison détruite par les bombes, Jack emménage chez son frère devenu Premier ministre au 10 Downing Street. Adulte, Jack ne ressemblait plus du tout à son aîné, et rien donc n'indiquait qu'il était le frère cadet du célèbre Winston - cependant tous les témoignages s'accordent pour dire que cet homme très réservé (le contraire donc de Winston) s'accommodait parfaitement de vivre dans l'ombre de son aîné toujours avide de publicité.

Il meurt en 1947 d'une crise cardiaque, pleuré par Winston, et il est enterré près de ses parents et de son frère à Bladon.

NotesModifier

  1. Winston Churchill, London to Ladysmith via Pretoria, Londres, Longmans, Green & Co. 1900, p. 168-9.
  2. London Gazette : War Office, 30 March, 1916. The President of the French Republic has bestowed the decoration of the Legion of Honour, with the approval of His Majesty The King, on the undermentioned Officers, in recognition of their distinguished service during the Campaign: Croix de Chevalier. Major John Strange Spencer Churchill, Oxfordshire Hussars Yeomanry, Territorial Force.
  3. London Gazette : War Office, 3rd June, 1918. His Majesty the KING has been graciously pleased, on the occasion of His Majesty's Birthday, to approve of the undermentioned rewards for distinguished service in connection with Military Operations in France and Flanders : Awarded THE DISTINGUISHED SERVICE ORDER. Major John Strange Spencer Churchill, Yeomanry.
  4. London Gazette : War Office, 24th October, 1919. The following are among the Decorations and medals awarded by the Allied Powers at various dates to the British Forces for distinguished services rendered during the course of the campaign: His Majesty the KING has given unrestricted permission in all cases to wear the Decorations and medals in question. Decorations Conferred by THE PRESIDENT OF THE PORTUGUESE REPUBLIC. Military Order of Avis. Commander. Major John Strange Spencer Churchill, D.S.O., T.D:, Oxfordshire Yeomanry.

BibliographieModifier

Antoine Capet, Churchill : Le dictionnaire. Paris : Perrin, 2018 (862 p.), Rubrique "Jack", p. 30.

SourcesModifier