John Spencer (snooker)

joueur de snooker anglais

John Spencer
Image illustrative de l’article John Spencer (snooker)
John Spencer en 1971
Fiche d'identité
Nom complet John Spencer
Nationalité Anglaise
Date de naissance
Lieu de naissance Radcliffe
Date de décès (à 70 ans)
Professionnel 1968 - 1992
Meilleur classement 2e (saison 1977-1978)
Gains 203 631 £
Break le plus élevé 147 (1 fois en 1979)
Centuries 62
Victoires en tournois (par catégorie)
Classés 1
Non classés 22
Victoires en tournois (triple couronne)
Championnat du monde 3 (1969, 1971, 1977)
Masters 1 (1975)
Dernière mise à jour : 5 novembre 2021

John Spencer est un joueur de snooker anglais, né le à Radcliffe, et mort le à Bolton[1].

En activité de 1968 à 1992, il est devenu en 1977 le premier joueur à sortir victorieux du championnat du monde au Crucible Theatre. Peu avant, il avait déjà remporté deux fois la compétition, en 1969 et en 1971. Pendant la saison 1977-1978, il officie en tant que no 2 mondial, et se maintient dans le top 16 jusqu'en 1985.


Biographie modifier

Naissance et jeunesse modifier

Né à Radcliffe en 1935, Spencer suit sa scolarité à l'école pour garçons de Whitefield. Il entreprend une carrière de joueur de snooker lorsqu'il est âgé de quinze ans. Cependant, son manque de rigueur freine sa progression au niveau international, et il ne devient professionnel qu'à l'âge de 31 ans.

Il dispute son premier tournoi en 1964 et remporte son premier titre au championnat d'Angleterre pour amateurs de 1966.

Carrière professionnelle (1968-1992) modifier

Point culminant (1968-1980) modifier

John Spencer commence sa carrière par un titre de champion du monde remporté en 1969. Il remporte le titre une nouvelle fois en 1971, et perd la finale de l'édition 1972. Au championnat du monde 1977, Spencer écarte le joueur canadien Cliff Thorburn, et devient ainsi le premier à glaner le titre de champion du monde au Crucible Theatre de Sheffield[2]. La saison qui suit ce titre de champion du monde, il atteint la 2e place mondiale et se maintient dans le top 5 pendant trois saisons, sans remporter le moindre tournoi comptant pour le classement.

C'est surtout sur les autres compétitions que le joueur de Radcliffe s'illustre ; il remporte au cours de sa carrière un total de 26 tournois non classés, dont le Masters en 1975[3]. En janvier 1979, il est le premier joueur professionnel à réaliser un break maximal de 147 points en compétition[4].

Maladie et fin de carrière (1981-1992) modifier

Sa fin de carrière est gâchée par une myasthénie grave, dont les symptômes comprennent une vision double. Bien que fortement handicapé par cette maladie, Spencer connait une progression mémorable au classement de fin de saison 1983-1984 ; il passe de la 16e à la 13e position pour la saison suivante.

Il prend sa retraite sportive en 1992, et dispute son dernier match au championnat du monde de snooker seniors de 1991.

Dernières années et décès modifier

Spencer a continué à faire quelques exhibitions après son retrait du circuit et a été reconnaissant envers le manageur de Stephen Hendry, Ian Doyle, qui a été à l'origine de ces exhibitions. Peu de temps après, il a commencé à avoir des problèmes de veines dans les jambes, ce qui a rendu ses déplacements très difficiles. Il dispute sa dernière exhibition en 1997, lors du Pot Black seniors. Pendant l'événement, il avoue souffrir d'une dépression causée par sa maladie de la vision.

L'évolution négative de sa maladie le contraint à abandonner ses fonctions de commentateur. Il raconte ce moment difficile dans ses mémoires et évoque la gentillesse de ses collègues qui l'auraient soutenu jusqu'à son départ.

Le 28 janvier 2003, on lui diagnostique un cancer de l'estomac, mais Spencer se refuse à un traitement, préférant profiter de ses dernières années sans souffrir des effets indésirables de la chimiothérapie. Il se rend pour la dernière fois au Crucible Theatre pour un défilé des légendes au championnat du monde 2005. En août de la même année, il réalise un saut en parachute grâce à des fonds récoltés. Sa biographie est d'ailleurs publiée la même année, avec comme intitulé « Out of the Blue and into the Black ».

Il meurt des suites de son cancer le 11 juillet 2006[5].

Palmarès modifier

Légende Catégorie Titres Finales
Tournois classés[6] 1 0
Tournois non classés 22 20
Tournois en équipes 1 2
Tournois pro-am 0 2
Tournois amateurs 1 3
Gras Tournois de la triple couronne[7]

Titres modifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1966 Championnat d'Angleterre amateur     Marcus Owen 11-5
1968-1969 Championnat du monde   Londres   Gary Owen 37-24 Tableau
1969-1970 Pot Black   Birmingham   Ray Reardon 1-0
1970-1971 Championnat du monde (2)   Sydney   Warren Simpson 37-29 Tableau
1970-1971 Pot Black (2)   Birmingham   Fred Davis 1-0
1970-1971 Tournoi Park Drive 2000 (printemps)     Rex Williams 4-1
1971-1972 Tournoi de Stratford   Wilmcote   David Taylor 5-2
1971-1972 Tournoi Park Drive 2000 (printemps) (2)     Alex Higgins 4-3
1972-1973 Tournoi Park Drive 2000 (automne)     Alex Higgins 5-3
1972-1973 Tournoi Park Drive 1000   Leeds   Jackie Rea 3-2
1973-1974 Open Norwich Union   Londres   John Pulman 8-7 Tableau
1973-1974 Ladbrokes Gala Event Inconnu   Ray Edmonds 3-2
1974-1975 Open Norwich Union (2)   Londres   Ray Reardon 10-9 Tableau
1974-1975 Jackpot Automatics Inconnu   Alex Higgins 5-0
1974-1975 Masters   Londres   Ray Reardon 9-8 Tableau
1974-1975 Tournoi d'Irlande Benson & Hedges   Dublin   Alex Higgins 9-7 Tableau
1974-1975 Ashton Court Country Club Event Inconnu   Alex Higgins 5-1
1975-1976 Pot Black (3)   Birmingham   Dennis Taylor 1-0
1975-1976 Tournoi d'Irlande Benson & Hedges (2)   Dublin   Alex Higgins 5-0 Tableau
1976-1977 Open du Canada   Toronto   Alex Higgins 17-9 Tableau
1976-1977 Championnat du monde (3)   Sheffield   Cliff Thorburn 25-21 Tableau
1976-1977 Tournoi Pontins   Prestatyn   John Pulman 7-5 Tableau
1977-1978 Masters d'Irlande   Kildare   Doug Mountjoy 5-3 Tableau
1977-1978 Tournoi Castle Inconnu   Alex Higgins 5-3
1978-1979 Tournoi international Holsten Lager   Slough   Graham Miles 11-7 Tableau
1978-1979 Tournoi international de Bombay   Bombay   Dennis Taylor [8] Tableau
1979-1980 Classique de snooker   Manchester   Alex Higgins 4-3 Tableau
1980-1981 Masters d'Australie   Sydney   Dennis Taylor [9] Tableau
1981-1982 Coupe du monde   Reading   Pays de Galles 4-3 Tableau

Finales perdues modifier

Saison Nom du tournoi Lieu Finaliste Score Tableau
1964 Championnat d'Angleterre amateur     Ray Reardon 8-11
1965 Championnat d'Angleterre amateur (2)     Pat Houlihan 3-11
1966 Championnat du monde amateur   Karachi   Gary Owen Championnat
1968-1969 Pot Black   Birmingham   Ray Reardon 0-1 Tableau
1969-1970 Tournoi de Chester   Chester   Jackie Rea 3-4 Tableau
1970-1971 Tournoi de Chester (2)   Chester   Jackie Rea 3-4 Tableau
1970-1971 Tournoi Park Drive 600   Sheffield   Ray Reardon 0-4 Tableau
1971-1972 Tournoi Park Drive 2000 (automne)     Ray Reardon 3-4 Tableau
1971-1972 Championnat du monde   Birmingham   Alex Higgins 32-37 Tableau
1971-1972 Men of the Midlands   Angleterre   Alex Higgins 2-4 Tableau
1972-1973 Tournoi de Stratford   Wootton Wawen   Alex Higgins 3-6 Tableau
1973-1974 Pot Black (2)   Birmingham   Graham Miles 0-1 Tableau
1973-1974 Tournoi Pontins   Prestatyn   Ray Reardon 9-10 Tableau
1973-1974 Tournoi Pontins pro-am (printemps)   Birmingham   Doug Mountjoy 4-7 Tableau
1975 Open Castle   Alex Higgins 2-5
1974-1975 International Ladbroke   Reste du monde [10] Tableau
1974-1975 Tournoi Pontins (2)   Prestatyn   Ray Reardon 4-10 Tableau
1977-1978 Open du Canada   Toronto   Alex Higgins 14-17 Tableau
1977-1978 Tournoi Pontins (3)   Prestatyn   Ray Reardon 2-7 Tableau
1978-1979 Tournoi Forward Chemicals   Manchester   Ray Reardon 6-9 Tableau
1979-1980 Tournoi international Limosin   Cape Town   Eddie Charlton 19-23 Tableau
1979-1980 Coupe du monde   Birmingham   Pays de Galles 3-14 Tableau
1981-1982 Masters d'Australie   Sydney   Tony Meo [9] Tableau
1981-1982 Masters des Highlands   Inverness   Ray Reardon 4-9 Tableau
1983-1984 Pot Black (3)   Birmingham   Terry Griffiths 1-2 Tableau
1983-1984 Tournoi Pontins (4)   Prestatyn   Willie Thorne 7-9 Tableau
1984-1985 Tournoi Pontins (5)   Prestatyn   Terry Griffiths 7-9 Tableau

Notes et références modifier

  1. « CueTracker - Career Total Statistics For John Spencer - Professional Results - Snooker Results & Statistics », sur cuetracker.net (consulté le )
  2. (en) World Professional Championship Finals
  3. « Golden Boy remains unbeaten », sur ESPN.co.uk (consulté le )
  4. (en-US) « Official 147s », sur World Snooker (consulté le )
  5. (en-GB) Clive Everton, « Obituary: John Spencer », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  6. Le classement mondial a été inauguré au cours de la saison 1976/1977.
  7. Championnat du monde, championnat du Royaume-Uni et Masters
  8. Spencer termine en tête du groupe
  9. a et b La victoire fut décidée en fonction du score cumulé
  10. Équipe déclarée gagnante par accumulation du score des 13 rencontres.

Liens externes modifier