John Sopinka

juge canadien
John Sopinka
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Conseiller de la Reine
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Faculté de droit de l'Université de Toronto (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Équipe

John Sopinka, né le et décédé le , est un joueur de football canadien, avocat et juge canadien. Il est à partir de 1988 juge puîné de la Cour suprême du Canada, le premier Ukraino-Canadien à être juge de cette cour.

BiographieModifier

John Sopinka est né le à Broderick en Saskatchewan où il vécut jusqu'à ce que sa famille déménage à Hamilton en Ontario. Il a reçu un baccalauréat universitaire ès lettres et un baccalauréat universitaire en droit de l'Université de Toronto. Pendant ses études en droit, il a également joué professionnellement au football canadien avec les Argonauts de Toronto de 1955 à 1957, avec lesquels il a joué un total de 29 parties, puis, avec les Alouettes de Montréal en 1957, avec lesquelles il a joué huit parties, de la Ligue canadienne de football.

Il est entré au Barreau de l'Ontario en 1960 et a d'abord pratiqué le droit avec Fasken & Calven avant de devenir un partenaire senior de Stikeman Elliott (en). Il a été nommé conseiller de la reine en 1975 et a également enseigné à l'Osgoode Hall Law School et à la faculté de droit de l'Université de Toronto. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur le droit.

Le , il a été nommé directement à la Cour suprême du Canada sana avoir été juge dans une cour inférieure ; ce qui n'était pas une pratique courante à l'époque.

Il est décédé à Ottawa le à cause d'une maladie du sang.

HéritageModifier

 
Le palais de justice John Sopinka au centre-ville de Hamilton en Ontario

En 1999, un nouveau palais de justice au centre-ville de Hamilton a été nommée en son honneur. Également en 1999, la Sopinka Cup (en) a été mise sur pied. Il s'agit d'une compétition annuelle de faux procès ouverte aux étudiants en droit de toutes les universités canadiennes.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier