John Rose

homme politique canadien

John Rose, né le à Turriff (Aberdeenshire) et mort le à Loseley Park (Surrey), 1er baronnet, est un vétérinaire et homme politique britannique naturalisé canadien.

John Rose
Fonctions
Député à la Chambre des communes du Canada
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Loseley Park (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
William Rose (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Elizabeth Fyfe (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Charlotte Temple (d) (depuis )
Julia Charlotte Sophia Stewart-Mackenzie (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Mary Temple Rose (d)
Charles Rose (en)
William Rose (en)
Charlotte Amy Rose (d)
Edward Temple Rose (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Distinction
Titre honorifique
Le très honorable
Grave of Sir John Rose, 1st Baronet.jpg
Vue de la sépulture.

BiographieModifier

Né en Écosse, il émigre au Bas-Canada avec ses parents en 1836 et est actif dans répression de la rébellion des Patriotes en 1837. Nommé au barreau en 1842, il établit un bureau de pratique du droit à Montréal. Il est membre de l'Assemblée législative de la Province du Canada et membre du conseil exécutif de 1858 à 1861. Il est aussi solliciteur général du Bas-Canada de 1857 à 1858 et de 1858 à 1859 et travaille à divers moments comme commissaire des Travaux publics et receveur-général.

En 1864, le gouvernement britannique le nomme à la commission chargée de négocier le traité de l'Oregon avec les États-Unis.

Il est également délégué à la Conférence coloniale de Londres en 1867 et en 1868. Il déménage ensuite en Angleterre pour pratiquer le droit d’agir comme représentant non officiel du Gouvernement du Canada. De plus, il siège dans de nombreuses Commissions royales britanniques et devient baronet en 1872 et membre du Conseil privé en 1886.

Élu député du Parti libéral-conservateur dans la circonscription fédérale d'Huntingdon en 1867, il démissionna en 1869 pour s'associer à l'institution financière Morton, Rose and Co. Il fut ministre des Finances de 1867 à 1869.

Il décède à Loseley Park, dans le comté de Surrey en Angleterre en août 1888 à l'âge de 68 ans

Voir aussiModifier