John Petty (1er comte de Shelburne)

comte irlandais

John Petty
Illustration.
Fonctions
Membre de la Chambre des lords
Lord Temporal

(11 mois et 27 jours)
Pairie héréditaire
Prédécesseur Pairie créée
Successeur William Petty FitzMaurice
Membre de la Chambre des lords irlandaise
Lord Temporal

(10 ans)
Pairie héréditaire
Prédécesseur Pairie créée
Successeur William Petty FitzMaurice
Député de Grande-Bretagne

(6 ans)
Circonscription Wycombe
Prédécesseur Edmund Waller Junior
Successeur William Petty FitzMaurice
Député irlandais

(8 ans)
Circonscription Kerry
Prédécesseur Hon. Arthur Denny
Successeur Hon. John Blennerhassett
membre du Conseil privé d'Irlande
Biographie
Titre complet Comte de Shelburne
Date de naissance
Date de décès
Nationalité Irlandais
Parti politique Crossbencher
Père Thomas FitzMaurice
Mère Anne Petty
Conjoint Mary FitzMaurice
Enfants William Petty FitzMaurice
Thomas Fitzmaurice
Diplômé de Westminster School
Profession homme politique

John Petty, 1er comte de Shelburne PC (Ire) (1706 – ), connu sous le nom de John FitzMaurice jusqu'en 1751 et comme vicomte FitzMaurice entre 1751 et 1753, est un pair et un homme politique anglo-irlandais. Il est le père de William Petty FitzMaurice, premier ministre de Grande-Bretagne.

BiographieModifier

Né John FitzMaurice, Lord Shelburne est le deuxième fils de Thomas FitzMaurice (1er comte de Kerry) et d'Anne, fille de Sir William Petty. Il est le frère cadet de William FitzMaurice (2e comte de Kerry), et le neveu de Charles Petty, premier baron Shelburne et Henry Petty, premier comte de Shelburne. Il fait ses études à la Westminster School et est appelé à la barre du Middle Temple en 1727 [1].

Il est le grand shérif de Kerry en 1732 [1]. En 1743, il entre à la Chambre des communes irlandaise en tant que l'un des deux représentants du comté de Kerry, poste qu'il occupe jusqu'en 1751 [1],[2].

La dernière année, il hérite des biens de son oncle, le comte de Shelburne (décédé sans enfant) et prend, en vertu de la loi, le nom de famille de Petty à la place de son patronyme [3]. Plus tard la même année, il est élevé à la pairie d'Irlande sous les titres de baron Dunkeron et de vicomte FitzMaurice. Deux ans plus tard, le comté de Shelburne est recréé en sa faveur lorsqu'il est nommé comte de Shelburne, comté de Wexford, dans la pairie irlandaise. Il achète Bowood House, à Studley, Wiltshire et reconstruit le manoir.

Il est gouverneur du comté de Kerry en 1754 [1] et la même année, il est élu à la Chambre des communes du Royaume-Uni pour Wycombe, poste qu'il occupe jusqu'en 1760 [4]. Il est admis au Conseil privé irlandais en 1754 [1],[5] et en 1760, il est créé Lord Wycombe, baron de Chipping Wycombe, dans le comté de Buckingham, dans la Pairie de Grande-Bretagne, qui lui donne droit à un siège à la Chambre des lords anglaise.

FamilleModifier

Lord Shelburne épouse sa cousine germaine, Mary, fille de l'hon. William FitzMaurice, en 1734. Leur fils cadet l'hon. Thomas Fitzmaurice épouse Mary O'Brien, plus tard suo jure comtesse d'Orkney. Lord Shelburne décède en et est enterré à Bowood, dans le Wiltshire. Son fils aîné, William, devient Premier ministre du Royaume-Uni et est créé marquis de Lansdowne en 1784. La comtesse de Shelburne est décédée en 1780 [1].

RéférencesModifier