John Lysaght Pennefather

militaire irlandais
John Lysaght Pennefather
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Allégeance
Activité
Père
John Pennefather (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Elizabeth Perceval (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Margaret Carr (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit
Distinctions

John Lysaght Pennefather est un général britannique connu pour le rôle qu’il a joué dans les batailles de Miani et Inkerman.

BiographieModifier

John Lysaght Pennefather est né en 1800 dans une famille de la petite noblesse irlandaise du comté de Tipperary. Il devient cornet, c’est-à-dire porte étendard, dans le 7th Dragoon Guards le , où il est promu lieutenant le puis capitaine le . Il quitte son régiment en 1826 pour le 22nd Foot où il arrive le , toujours avec le grade de capitaine, avant d’y être promu major le . Après s’être marié en 1834 il est encore promu au rang de lieutenant-colonel le [1].

Jusqu’à cette date, Pennefather n’a été au combat et ce n’est qu’en 1843 qu’il est engagé dans sa première bataille, à Miani le [1]. Commandant alors temporairement le régiment, il mène ses hommes jusqu’au cœur de la position baloutche, au prix toutefois de graves blessures qui lui vaudront les remerciements du parlement et de devenir compagnon de l’Ordre du Bain[1],[2].

Après s’être remis de ses blessures, il devient à partir de 1846 aide de camp de la reine Victoria, fonction qu’il occupera jusqu’en 1853, tout en continuant de diriger le 22nd Foot jusqu’à sa démission de ce dernier poste en 1848. Parallèlement, il est également nommé en 1849 assistant au quartier-maître général du district de Cork[1].

Le , Pennefather est promu major général et envoyé en Crimée à la tête de la 1re brigade de la 2e division. Après s’être fait remarqué pour son commandement efficace à la bataille de l’Alma et le lors d’une sortie des assiégés, il prend la charge de la 2e division en remplacement de Lacy Evans, qui est tombé malade. C’est à ce moment, le que les Russes attaquent sa position : pendant la bataille d’Inkerman qui s’ensuit, Pennefather se montre particulièrement opiniâtre et, refusant de céder du terrain, il parvient à conserver sa position avantageuse sur les hauteurs puis, en envoyant toutes ses forces disponibles en avant, repousse les Russes[1],[3].

Cette efficacité lui vaut d’être honoré par Lord Raglan et le général français Canrobert, ainsi que de remplacer définitivement Evans lorsque celui-ci rentre en Angleterre à la fin du mois[1],[3]. Après son départ de Crimée en , il est fait chevalier commandeur de l’Ordre du Bain et se voit confier la garnison de Malte jusqu’en 1860, puis celle d’Aldershot jusqu’en 1865. Après avoir été élevé au rang de grand-croix de l’Ordre du Bain le il est encore promu général le puis est nommé gouverneur de l’hôpital de Chelsea, où il meurt le [1].

Outre ses décorations britanniques, Pennefather a également reçu dans l’Ordre de la Légion d’honneur le rang de grand-officier et celui de commandeur dans l’Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare, ainsi que celui de seconde classe de l’Ordre du Médjidié[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g et h Lloyds et Falkner 2004.
  2. Barthorp 2000, p. 16.
  3. a et b Barthorp 2000, p. 17.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Michael Barthorp, Queen Victoria’s Commanders, vol. 71, Londres, Osprey Publishing, coll. « Elite », (ISBN 1841762741).
  • (en) E.M. Lloyds et James Falkner, « Pennefather, Sir John Lysaght », dans Oxford Dictionary of National Biography, (1re éd. 1897) (DOI 10.1093/ref:odnb/21865).

Liens externesModifier