Ouvrir le menu principal

John Gray Foster
John Gray Foster

Naissance
Whitefield, État du New Hampshire
Décès (à 51 ans)
Nashua, État du New Hampshire
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Allégeance États-Unis d'Amérique
Union
Grade Union Army major general rank insignia.svg Major general
Conflits Guerre américano-mexicaine
Guerre de Sécession

John Gray Foster ( à Whitefield dans le comté de Coos, État du New Hampshire et décédé le à Nashua dans le comté de Hillsborough, État du New Hampshire fut un major-général de l'Union[1] de l'armée de l'Union durant la guerre de Sécession.

Il est enterré à Nashua, État du New Hampshire[2].

Avant la guerreModifier

John Gray Foster est diplômé de West Point en 1846[note 1]. Il est breveté second lieutenant le et affecté dans le corps du génie. Il participe à la guerre américano-mexicaine. Il est nommé second -lieutenant le .

Il est breveté premier lieutenant le pour bravoure lors des batailles de Contreras et Churubusco. Il est promu premier lieutenant le . Il est breveté capitaine le pour bravoure à la bataille de Molino del Rey et promu au même grade le [1].

Guerre de SécessionModifier

Au début du conflit, John Gray Foster est en poste à fort Moultrie et participe au renforcement de la garnison de fort Sumter pour lequel il est breveté commandant le [1]. Lors de bombardement du fort Sumter, il est alors aux côtés du commandant Robert Anserson, du capitaine Abner Doubleday[3](p11).

Il est nommé brigadier général des volontaires le et commande une brigade aux batailles de Roanoke Island et New Bern en Caroline du Nord[2],[1]. Il est breveté lieutenant colonel pour sa participation à la première bataille le . Il est breveté colonel le pour bravoure et service méritant lors de la capture de New Berne.

Il est promu major général des volontaires le . Il commande l'armée de l'Ohio lors du siège de Knoxville en 1863.

Il est promu commandant de l'armée régulière le . Alors qu'il commande le département de Caroline du Nord, il fait face à D.H. Hill lors de la bataille de Washington à la fin du mois de mars 1863. Après que Burnside a demandé à être relevé de son commandement du département de l'Ohio pour raison de maladie après la bataille de fort Sanders, Foster lui succède le .

En mai 1864, il est commande le département du Sud pendant le siège de Savannah pour lequel il reçoit un brevet de brigadier général le et le siège de Charleston[2].

À la fin du conflit, il commande les forces de l'Union en Floride. Il est finalement breveté major général le pour bravoure et service méritant sur le champ de bataille au cours de la guerre[1].

Après la guerreModifier

John Gray Foster quitte le service actif des volontaires le [1]. Il est promu lieutenant-colonel le dans le corps du génie.

Il devient superviseur de chantiers.

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e et f (en) Francis B. Heitman, Historical Register and Dictionary of the United States Army, from it's Organization, September 29, 1789, to March 2, 1903, Washington, Government Printed Office, (lire en ligne)
  2. a b et c John Gray Foster, page consacrée au général sur findagrave.com (consulté le 19 juillet 2014)
  3. (en) Bruce D. Heald, New Hampshire in the Civil War, Arcadia, (ISBN 0738509191 et 9780738509198, OCLC 48771248, lire en ligne)