John Gordon (16e comte de Sutherland)

politicien britannique, né en 1661

John Gordon
Fonction
Membre de la Chambre des lords
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Mère
Jean Wemyss (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Catherine Tollemache (d)
Helen Cochrane (d) (à partir de )
Frances Hodgson (d) (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
William Gordon
Unknown daughter Sutherland (d)
Lady Jean Sutherland (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

John Gordon, 16e comte de Sutherland KT PC (1661-1733) est un noble et un officier de l'armée écossaise.

BiographieModifier

Il est le fils unique de George Gordon (15e comte de Sutherland) (1633-1703), et de son épouse, Jean Wemmyss [1].

À la mort de son père en 1703, il devient comte de Sutherland. Il soutient la révolution de 1688 et est un commissaire pour l'union de l'Angleterre et de l'Écosse. Il est un représentant écossais dans quatre parlements, président de la chambre de commerce et de l'industrie et lord-lieutenant des huit comtés du nord de l'Écosse [2]. En 1703, il est nommé conseiller privé par la reine Anne [3].

Il aide à mater le soulèvement jacobite de 1715. Après la fin de la rébellion, George Ier investit Gordon dans l'Ordre du Chardon et lui accorde une pension annuelle de 1 200 £ en reconnaissance de ses services. En 1719, il dirige son régiment dans la Bataille de Glen Shiel, qui met fin au troisième soulèvement jacobite [3].

Il reprend le nom de Sutherland au lieu de Gordon. En 1719, par décret, il est reconnu chef du clan Sutherland.

FamilleModifier

Il se marie trois fois, d'abord avec Helen, fille de William Cochrane; en deuxièmes noces avec Katherine Tollemache, fille de Sir Lionel Tollemache (3e baronnet) (en); et en troisièmes noces à Frances Hodgson. Il a deux enfants avec Helen:

RéférencesModifier