John Bonham-Carter (1817-1884)

personnalité politique britannique

John Bonham-Carter DL JP () est un homme politique Anglais libéral.

John Bonham-Carter
Fonctions
Membre du 20e Parlement du Royaume-Uni (d)
Winchester (d)
-
Membre du 19e Parlement du Royaume-Uni (d)
Winchester (d)
-
Membre du 18e Parlement du Royaume-Uni (d)
Winchester (d)
-
Membre du 17e Parlement du Royaume-Uni (d)
Winchester (d)
-
Membre du 16e Parlement du Royaume-Uni (d)
Winchester (d)
-
Membre du 15e Parlement du Royaume-Uni (d)
Winchester (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Père
Mère
Joanna Maria Smith (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Henry Bonham Carter (d)
Elinor Mary Bonham-Carter (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Laura Maria Nicholson (d)
Mary Carter (née Baring) (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Lothian Bonham-Carter (en)
John Bonham-Carter (d)
Arthur Thomas Bonham-Carter (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

JeunesseModifier

Jack Bonham-Carter est le fils de Joanna Maria Smith (1792-1884) et du député de Portsmouth John Bonham-Carter (1788-1838)[1]. Parmi ses frères et sœurs se trouve l'artiste Hilary Bonham Carter, un ami de la journaliste politique Harriet Martineau, et Elinor Mary Bonham Carter, l'épouse de l'éminent juriste Albert Venn Dicey[2].

Ses grands-parents paternels sont Dorothy Cuthbert et Sir John Carter, qui a été maire de Portsmouth. Son grand-père maternel est l'abolitionniste William Smith et par sa tante Frances, il est un cousin germain de Florence Nightingale[3]. Son oncle maternel est le politicien whig Benjamin Smith, père de ses cousins germains Barbara Bodichon et Benjamin Leigh Smith[2].

Il fait ses études au Clifton College et au Trinity College de Cambridge[4].

CarrièreModifier

De 1847 à 1874, il est député du Parti libéral pour Winchester. Il est brièvement Lord du Trésor en 1866 et, au cours de ses deux dernières années au Parlement, il est président des voies et moyens. En 1879, il est haut shérif du Hampshire, un poste que son père occupait en 1829[1].

Il est membre de la Royal Photographic Society, plus tard la Royal Photographic Society, de 1853 jusqu'à sa mort.

De 1873 à 1884, il est membre du Winchester College[1].

Vie privéeModifier

En 1848, Bonham-Carter épouse sa cousine Laura Maria Nicholson (c. 1825 –1862), la fille de l'avocat George Thomas Nicholson de l'Abbaye de Waverley et d'Anne Elizabeth Smith. Sa sœur aînée, Marianne, épouse l'ingénieur Douglas Strutt Galton, son frère est le lieutenant-général Sir Lothian Nicholson et son grand-père est l'éminent marchand Samuel Nicholson (marchand) (en). Ensemble, ils sont les parents de[5] :

  • Amy Laura Bonham-Carter (c. 1849 –1859), décédé jeune[2].
  • Iona Mary Bonham-Carter (née c. 1850), qui épouse Philip Edward Tillard (1836–1913).
  • John Bonham-Carter III de Buriton (1852–1905), qui épouse Mary Withers.
  • Francis Bonham-Carter (1853-1878), décédé célibataire à Darjeeling, Bengale occidental, Inde
  • Edith Joanna Bonham-Carter (1855-1899), qui ne s'est pas mariée.
  • Lothian Bonham-Carter (en) (1858-1927), qui épouse Emily Maud Sumner et joue au cricket de première classe pour le Hampshire
  • Alice Laura Bonham-Carter (1860-1928), qui épouse le brigadier-général Anthony Abdy

Après la mort de sa première femme en 1862, il s'est remarié à l'hon. Mary Baring (c. 1828 –1906) le 21 avril 1864, la fille de Francis Baring (1er baron Northbrook) et de Jane Gray (fille de Sir George Grey (1er baronnet) (en)). Mary est la petite-fille de Thomas Baring (2e baronnet) et sœur de Thomas Baring, 1er comte de Northbrook de la famille Barings[6]. Ensemble, ils ont :

  • Mary Gray Bonham-Carter (c. 1867 –1917)
  • Arthur Thomas Bonham-Carter (né c. 1870)
  • Amy Laura Bonham-Carter.

Il est décédé à Petersfield, Hampshire le 26 novembre 1884[7].

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) Winchester College, Winchester College, 1836-1906 : A Register, P. and G. Wells, (lire en ligne), 8
  2. a b et c (en) Florence Nightingale et Lynn McDonald, Florence Nightingale : Collected Works of Florence Nightingale, Wilfrid Laurier Univ. Press, , 908 p. (ISBN 978-0-88920-387-7, lire en ligne), p. 851
  3. (en) Lynn McDonald, Florence Nightingale : An Introduction to Her Life and Family : Collected Works of Florence Nightingale, Wilfrid Laurier Univ. Press, , 928 p. (ISBN 978-0-88920-704-2, lire en ligne), p. 104
  4. Carter or Bonham-Carter, John dans (en) J. Venn et J. A. Venn, Alumni Cantabrigienses, Cambridge, Angleterre, Cambridge University Press, 1922–1958 (ouvrage en 10 volumes)
  5. (en) « Photographs of the children of John (Jack) Bonham Carter », discovery.nationalarchives.gov.uk, The National Archives (consulté le 25 août 2019)
  6. « Northbrook, Baron (UK, 1866) », www.cracroftspeerage.co.uk, Heraldic Media Limited (consulté le 25 août 2019)
  7. Boase, F., Modern English biography, 6 vols, 1892–1921.

Liens externesModifier