John Ashby

amiral britannique

Sir John Ashby
Naissance 1646
à Suffolk
Décès (à 47 ans)
à Portsmouth
Origine Britannique
Allégeance Drapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne
Arme Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Grade Admiral
Années de service avant 1665-1693
Commandement HMS Advice
HMS Rainbow
HMS Pearl
HMS Lion
HMS Mary Rose
HMS Montague
HMS Henrietta
HMS Mordaunt
HMS Defiance
Faits d'armes

Sir John Ashby (1646 - ) est un officier de marine britannique du XVIIe siècle. Il fait toute sa carrière dans la Royal Navy, et parvient au grade d'Admiral.

BiographieModifier

Origines et jeunesseModifier

Ashby est le quatrième fils de Robert Ashby et de sa femme Alice, qui était une des sœurs de Sir Thomas Allin. Il grandit à Suffolk où son père avait ses affaires[1].

Débuts dans la Royal NavyModifier

À son entrée dans la Navy, Ashby est rapidement promu au grade de lieutenant du HMS Adventure, poste qu'il occupe de à . Il est ensuite transféré, toujours comma lieutenant, à bord du HMS Princess en 1668[2] avant de recevoir son premier commandement sur le ketch HMS Deptford en octobre de la même année[3].

Guerre de HollandeModifier

En , il reçoit le commandement du HMS Advice, suivi du HMS Rainbow entre 1670-1672. Ashby reçoit ensuite le commandement du HMS Pearl en qu'il ne garde qu'un an[3]. À bord du Pearl, il livre sa première bataille à Schooneveld dans la flotte combinée franco-anglaise placée sous les ordres du prince Rupert. Sa deuxième bataille a également lieu à Schooneveld, mais cette fois à bord du HMS Lion, à la tête d'une division de l'escadre rouge[3]. Son troisième combat a lieu le à la bataille de Texel, à nouveau à bord du HMS Lion[3].

De 1674 à 1679, il commande quatre autres bâtiments dans les eaux américaines[4] et joue un rôle dans plusieurs batailles de la Virginian Revolution. De 1681 à 1684, il commande le HMS Mary Rose escortant des navires marchands à destination du Levant[3]. En , Ashby est nommé gouverneur du Sandgate Castle[3].

John Ashby commande également HMS Montague lorsque ce vaisseau est mobilisé pour mater la rébellion du Duc de Monmouth puis le navire de garde HMS Henrietta, et enfin le HMS Mordaunt, ce dernier pour répondre à la menace d'invasion de Guillaume d'Orange[3]. Ashby se fait finalement convaincre de commander le HMS Defiance pour le compte de ce même Guillaume d'Orange, étant lui-même persuadé de la nécessité de combattre l'« oppression papiste » imposée par le Roi d'alors, Jacques II. Après le couronnement de Guillaume III, ce dernier le fait chevalier à bord de son navire amiral le et le fait Rear admiral of the Red (en français : contre-amiral de l'escadre rouge) peu de temps après. Il offre également à Ashby une montre incrustée de diamants en remerciement pour ses services[1].

AmirautéModifier

Lors de la bataille de Beachy Head, pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg, Ashby sert comme Vice-admiral of the Red, arborant son pavillon sur le HMS Berwick[5]. Sa conduite est remarquée par la Reine Mary. Après la bataille, il est nommé Admiral en compagnie de Sir Richard Haddock et de Sir Henry Killigrew[6].

Aux batailles de Barfleur et de La Hougue il commande le HMS Victory en tant qu'Admiral of the Blue[3]. Il est appelé devant la Chambre des communes après Barfleur pour se justifier et pour expliquer pourquoi il n'avait pas anéanti la flotte française du vice-amiral de Tourville. Il est pardonné en raison du soutien que lui apporte l'Admiral Edward Russell[5].

De 1690 jusqu'à sa mort trois ans plus tard, Ashby sert au Navy Board comme contrôleur des comptes des arsenaux[3]. Il décède le à Portsmouth et est inhumé à Lowestoft. Dans son testament, il laisse la plupart de ses biens et possessions à son frère, et le reste à ses cousins et collègues de la marine[3].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Edward Harding, Naval biography ; or, The history and lives of distinguished characters in the British Navy : from the earliest period of history to the present time, vol. 2, Printed for John Scott, (lire en ligne), p. 36–37
  2. John Campbell, John Joseph Stockdale, The naval history of Great Britain : commencing with the earliest period of history, and continued to the expedition against Algiers, under the command of Lord Exmouth, in 1816. Including the history and lives of British admirals, vol. 3, Baldwyn & Co, , 148–149 p. (lire en ligne)
  3. a b c d e f g h i et j JD Davies, « Ashby, Sir John (bap. 1646, d. 1693), naval officer », Oxford Dictionary of National Biography,‎ (Oxford University Press, consulté le 7 octobre 2010)
  4. (en) J. R. Tanner, « The Administration of the Navy from the Restoration to the Revolution. Part III.-1679-1688 », The English Historical Review, vol. 14, no 54,‎ , p. 261–289 (JSTOR 547657)
  5. a et b William Stewart, Admirals of the World : A Biographical Dictionary, 1500 to the Present, McFarland, , 12 p. (ISBN 978-0-7864-3809-9, lire en ligne)
  6. John Charnock, Biographia navalis ; or, Impartial memoirs of the lives ... of officers of the navy of Great Britain from ... 1660, , 308–309 p. (lire en ligne)

Liens externesModifier