John Arundell (2e baron Arundell de Trerice)

politicien britannique

Jean Arundell, 2e baron Arundell de Trerice (1649 – ) de Trerice, Cornouailles, est un homme politique anglais, qui est député à la Chambre des Communes à divers moments entre 1666 et 1687 quand il hérite de sa pairie.

John Arundell
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du Parlement d'Angleterre
Membre du Parlement de 1661 à 1679
Member of the 1685-87 Parliament
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Mère
Gertrude Bagge (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Gertrude Arundell (d)
John Arundell, 3rd Baron Arundell (en)
Richard ArundellVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Date de baptême
Membre de

BiographieModifier

Il est le fils et l'héritier de Richard Arundell (1er baron Arundell de Trerice), et de sa femme Gertrude Bagge, fille de Sir James Bagge, de Saltram, Devon, et la veuve de Sir Nicholas Slanning (en). Il est baptisé le [1].

En 1666, il est élu député dans le Parlement Cavalier pour Truro, Cornouailles, et le reste jusqu'en 1679[2]. Il est réélu pour Truro, en 1685, et le reste jusqu'en 1687 quand il passe à la Chambre des lords, après avoir hérité du titre de baron Arundell de Trerice à la mort de son père.

Mariages et enfantsModifier

Arundell s'est marié deux fois:

  • Tout d'abord à Margaret Acland (morte en 1691), fille de Sir John Acland, 3e baronnet (mort en 1655), et de Marguerite Rolle, fille de Denys Rolle (en) (1614-1638) de Bicton et Stevenstone dans le Devon, Shérif de Devon, en 1636[3],[4]. d'où :
  • En secondes noces avec Barbara Slingsby, fille de Sir Thomas Slingsby, 2e baronnet, de Scriven, dans le Yorkshire, et la veuve de Sir Richard Mauleverer, 4e baronnet, de Allerton Mauleverer, dans le Yorkshire, par qui il a des enfants[5] :

RéférencesModifier

  1. Cracrofts Peerage
  2. Leigh Rayment's Historical List of MPs – Constituencies beginning with "T" (part 2)
  3. Vivian, Lt.Col. J.L., (Ed.) The Visitations of the County of Devon: Comprising the Heralds' Visitations of 1531, 1564 & 1620, Exeter, 1895, pp.4,653
  4. Margaret Arundell (nee Acland) is sometimes confused with Mary Arundell, see (en) « Arundell, Mary », dans Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press (lire en ligne)  
  5. Vivian, 1887, p.14