John Arne Riise

footballeur norvégien

John Arne Riise
Image illustrative de l’article John Arne Riise
Biographie
Nom John Arne Semundseth Eikrem
Nationalité Norvégien
Naissance (41 ans)
Ålesund (Norvège)
Taille 1,85 m (6 1)
Période pro. 1997-2016
Poste Arrière gauche
Pied fort Gauche
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1997-1998 Aalesund FK025 0(5)[1]
1998-2001 AS Monaco 064 0(7)
2001-2008 Liverpool FC350 (31)
2008-2011 AS Rome136 (11)
2011-2014 Fulham FC101 0(0)
2014-2015 APOEL Nicosie030 0(6)
2015-2016 Delhi Dynamos FC015 0(1)
2016 Aalesund FK013 0(0)
2016 Chennaiyin FC010 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1997 Norvège -16 ans005 0(3)
1997 Norvège -17 ans002 0(0)
1998 Norvège -18 ans004 0(0)
1999 Norvège -19 ans001 0(0)
1999-2000 Norvège espoirs017 0(2)
2000-2013 Norvège110 (16)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).

John Arne Semundseth Riise, né le à Ålesund en Norvège, est un footballeur international norvégien qui évolue au poste de défenseur entre 1997 et 2016.

Il est le frère de Bjørn Helge Riise, également footballeur.

BiographieModifier

Carrière en clubModifier

Aalesunds FKModifier

John Arne Riise commence sa carrière dans le club de sa région natale, Aalesunds FK. À 16 ans, il dispute son premier match avec l'équipe première. Il joue 25 matches avec ce club (pour 5 buts) avant de partir à l'AS Monaco en 1998.

AS MonacoModifier

John Arne Riise arrive à l'AS Monaco en 1998. Il fait sa première apparition en première division le 25 septembre 1998, lors d'un match contre Le Havre AC. Il entre en jeu à la place de Christophe Pignol lors de cette rencontre remportée par son équipe (3-0 score final)[2].

Disputant seulement 7 matches lors de sa première saison sous le maillot monégasque, il s'impose petit à petit dans l'équipe et est l'un des principaux artisans du titre de champion de France de l'ASM lors de la saison 1999-2000. Jouant 27 matches au côté de Marco Simone, Trezeguet, Giuly ou Barthez, il se distingue par sa grosse frappe de balle. La saison suivante, il exprime ses envies de départ et est contacté par plusieurs clubs anglais: Leeds united, Fulham et surtout Liverpool qui parvient à l’enrôler durant l'été 2001 contre un chèque de 6 500 000 euros (4 millions de livres).

LiverpoolModifier

Il joue son premier match sous le maillot de Liverpool le 24 aout 2001 à l'occasion de la rencontre de Super Coupe d'Europe disputée au Stade Louis-II de Monaco face au Bayern Munich (victoire 3-2). Il inscrit à cette occasion le premier but de la rencontre à la 23e minute[3]. Cette saison-là, il joue 55 matches (dont 38 en championnat) et marque 8 buts. Devenu l'un des éléments les plus importants du dispositif mis en place par Gérard Houllier, il joue 37 rencontres durant l'édition 2002-2003. Régulièrement sollicité par le Français, il garde également la confiance de Rafael Benitez arrivé sur les bords de la Mersey durant l'été 2004. Il dispute 37 matches en 2004-2005 et remporte cette année-là la 5e Ligue des Champions du club. Lors de la mémorable finale qui a lieu au Stade olympique Atatürk d'Istanbul le face au Milan AC (3-3, victoire de Liverpool 3-2 aux tirs au but), il réalise la passe décisive pour Steven Gerrard pour le premier but mais rate son tir au but lors de la séance finale.

En , année où il est élu joueur norvégien de l'année, il prolonge son contrat avec les Reds jusqu'en 2009. Il déclare alors vouloir terminer sa carrière sous ce maillot. Très régulièrement titulaire au milieu de terrain, voire en défense, durant les 3 saisons suivantes, il dispute ainsi successivement 50, 46 et 41 toutes compétitions confondues de 2005 à 2008. Durant cette période, il remporte la FA Cup 2006, marquant notamment en demi-finale face à Chelsea et inscrivant son coup de pied au but lors de la finale remportée le contre West Ham (3-3).

Un an plus tard, le , il est titulaire comme arrière gauche lors de la Finale de la Ligue des Champions 2007 perdue contre le Milan AC (1-2). À ses côtés en défense évoluent ce jour-là Steve Finnan, Jamie Carragher et Daniel Agger.

AS RomeModifier

Barré par le Brésilien Fábio Aurélio à Liverpool, Riise décide de donner un nouveau tournant à sa carrière durant l'été 2008. Le , il signe un contrat de quatre ans en faveur de l'AS Rome. Le montant du transfert est de 5 millions d'euros. Il devient rapidement l'un des chouchous du Stade Olympique par son activité et ses buts décisifs. Il inscrit notamment l'un des buts lors de la victoire romaine face au Milan AC 3-2, match dont il est d'ailleurs élu homme du match. En trois saisons en Italie, il dispute 99 matches (7 buts) n'obtenant que le titre (honorifique) de vice-champion d'Italie derrière l'Inter Milan lors de la saison 2009-2010.

FulhamModifier

Après trois saisons pleines en Italie, il signe à Fulham en juillet 2011, où il rejoint son frère Bjørn Helge Riise[4]. Le montant du transfert est de 2 600 000 euros. Il fait ses débuts sous le maillot des Cottagers à domicile le face aux Nord-Irlandais du Crusaders (4-0)[5]. à l'occasion du deuxième tour aller de la Ligue Europa 2011-2012. Il s'impose alors sur le côté gauche de la défense londonienne, jouant notamment 41 matches en 2011-2012 et 32 en 2012-2013. Le , il reçoit les honneurs du Kop de Liverpool à Anfield, ces derniers l'acclamant à l'occasion de son retour dans son ancien stade et reprenant la chanson qui fut composée en son honneur quelques saisons plus tôt, la Riise song. Le il est libéré par Fulham FC.

APOEL Nicosie et fin de carrièreModifier

Libre de tout contrat, il s'engage pour l'APOEL Nicosie le . Après une trentaine de rencontres avec le club chypriote, il part en Inde et rejoint le Delhi Dynamos FC lors de l'été 2015. Il ne reste que quelques mois en Indian Super League et s'engage en mars 2016 dans son club formateur, le Aalesund FK.

En , il annonce qu'il met un terme à sa carrière sportive[6].

Carrière internationaleModifier

John Arne Riise est appelé dans les différentes sélections de jeunes depuis 1997 ses jeunes années dans l'équipe d'Aalesunds FK.

Riise honore finalement sa première sélection avec l'équipe nationale de Norvège le appelé par Nils Johan Semb lors d'une rencontre amicale face à l'Islande (0-0). Il est titularisé puis remplacé à la 80e par Roar Strand[7]. Quelques semaines plus tard, le face à la Turquie en match amical toujours, il inscrit son premier but en sélection pour sa troisième apparition sous le maillot de la sélection. Son équipe s'impose finalement par deux buts à zéro[8].

Riise fait partie du groupe norvégien disputant la phase finale de l'Euro 2000 en Hollande et en Belgique : la Norvège est éliminée en phase de poules mais lui ne dispute aucune rencontre durant cette compétition. Plus de 10 ans plus tard, il est encore le premier choix des sélectionneurs en tant qu'arrière gauche de l'équipe nationale. Le , il fête sa 100e sélection lors de la sévère défaite de son équipe face au Pays de Galles (1-4). Le , il égale Thorbjørn Svenssen en tant que recordman du nombre de sélections (104) et marque un but face à la Grèce en amical (défaite 2-3).

Carrière de dirigeantModifier

Le , John Arne Riise est nommé directeur sportif du Birkirkara FC (D1 maltaise)[9].

PalmarèsModifier

En clubModifier

Distinction individuelleModifier

  • Joueur norvégien de l'année en 2006.

StatistiquesModifier

Statistiques individuelles[10]
Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupes Continentales Sélection   Norvège
1997 Aalesund FK   Division 2 8 matchs / 1 but - - -
1998 Aalesund FK   Division 2 17 matchs / 4 buts - - -
1998-1999 AS Monaco   Division 1 7 matchs / 0 but 3 matchs 1 match (C3) -
1999-2000 AS Monaco   Division 1 21 matchs / 1 but 5 matchs / 2 buts 6 matchs / 1 but (C3) 4 matchs / 1 but
2000-2001 AS Monaco   Division 1 16 matchs / 3 buts 3 matchs 2 matchs (C1) 3 matchs
2001-2002 Liverpool FC   Premier League 38 matchs / 7 buts 3 matchs 14 + 1 matchs / 0 + 1 but (C1 + SC) 8 matchs
2002-2003 Liverpool FC   Premier League 37 matchs / 6 buts 8 matchs 6 + 5 matchs (C1 + C3) 10 matchs / 2 buts
2003-2004 Liverpool FC   Premier League 28 matchs / 0 but 3 matchs 4 matchs (C3) 10 matchs
2004-2005 Liverpool FC   Premier League 37 matchs / 6 buts 5 matchs / 1 but 15 matchs / 1 but (C1) 10 matchs / 2 buts
2005-2006 Liverpool FC   Premier League 32 matchs / 1 but 6 matchs / 3 buts 11 + 1 + 2 matchs (C1 + SC + CM) 9 matchs
2006-2007 Liverpool FC   Premier League 33 matchs / 1 but 3 matchs / 2 buts 12 matchs / 2 buts (C1) 8 matchs / 1 but
2007-2008 Liverpool FC   Premier League 29 matchs / 0 but 5 matchs 10 matchs (C1) 9 matchs / 2 buts
2008-2009 AS Rome   Serie A 31 matchs / 2 buts 3 matchs 8 matchs (C1) 9 matchs / 1 but
2009-2010 AS Rome   Serie A 36 matchs / 5 buts 4 matchs 12 matchs / 3 buts (C3) 7 matchs / 3 buts
2010-2011 AS Rome   Serie A 32 matchs / 0 but 5 matchs / 1 but 5 matchs (C1) 9 matchs / 1 but
2011-2012 Fulham FC   Premier League 36 matchs / 0 but 2 matchs 6 matchs (C3) 7 matchs / 1 but
2012-2013 Fulham FC   Premier League 31 matchs / 0 but 1 match - 7 matchs / 2 buts
2013-2014 Fulham FC   Premier League 2 matchs - - -

Dernière mise à jour le

Buts en sélectionModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :