Ouvrir le menu principal

John Alden Carpenter

compositeur américain
John Alden Carpenter
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Distinction

John Alden Carpenter () est un compositeur américain.

BiographieModifier

Carpenter est né à Park Ridge (Illinois) le 28 février 1876[1], et est élevé dans une famille de musiciens. Il fait ses études à Harvard University[1] où il travaille avec John Knowles Paine[1], où il est président du Glee Club et écrit de la musique pour le Hasty-Pudding Club. Voulant devenir compositeur, il séjourne à Londres pour travailler avec Edward Elgar, et finalement réussit à étudier avec lui à Rome en 1906[1],[2], puis retourne aux États-Unis pour étudier avec Bernhard Ziehn à Chicago de 1909 à 1936[1]. Il se construit une vie confortable en tant que vice-président de l'entreprise familiale, une entreprise d'expédition de fournitures, de 1909 à sa retraite en 1936[1]. Puis, à sa retraite, il passe beaucoup de son temps à composer[1]. Il meurt à Chicago le 26 avril 1951[1].

ŒuvreModifier

Le style de composition de Carpenter a été considéré comme essentiellement « légèrement moderniste et impressionniste ». Plusieurs de ses œuvres s'efforcent d'englober l'esprit de l'Amérique, par exemple le très patriotique The Home Road. Il est aussi inspiré par le jazz[1]. Il a composé trois ballets[1], dont un basé sur le comics Krazy Kat[1], et un autre, Gratte-ciel, basé sur New York (la création a lieu au Metropolitan Opera), mais également inspiré par sa ville natale, Chicago.

Une de ses œuvres les plus célèbres est la suite orchestrale impressionniste de 1914 Adventures in a Perambulator[3]. En 1932, il termine The Song of Faith (La chanson de la foi) pour le bicentenaire de George Washington. Il a composé une symphonie (Symphonie no 1, en do), qui est créée dans le Norfolk Connecticut en 1917, et révisée pour le 50e anniversaire du Chicago Symphony Orchestra, qui l'interprète le 24 octobre 1940[1]. Il a également composé de nombreuses pièces pour piano et des chansons, dont le cycle de chansons Gitanjali, sur des poèmes par Rabindranath Tagore[1].

Honneurs et récompensesModifier

Carpenter a reçu de nombreux honneurs au cours de sa vie :

  • il a été membre du Phi Mu Alpha Sinfonia, une fraternité musicale ;
  • il a été fait chevalier de la Légion d'honneur française en 1921[1] ;
  • il a obtenu une maîtrise honorifique (M.A.) de l'Université Harvard en 1922[1] ;
  • il a reçu un doctorat honoraire de musique de l'Université du Wisconsin en 1933[1] ;
  • il a été élu membre de l'Académie américaine des arts et des sciences en 1933[4] ;
  • il a reçu la Médaille d'or de l'Institut national des Arts et Lettres en 1947[1].

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p et q Slonimsky, Nicolas. Baker's Biographical Dictionary of Musicians. 7th ed. New York: Schirmer, 1984
  2. Thomas C. Pierson. "Carpenter, John Alden." Grove Music Online. Oxford Music Online. Oxford University Press, accessed 3 septembre 2013, http://www.oxfordmusiconline.com/subscriber/article/grove/music/04993.
  3. L'histoire de l'Amérique Classique (par John Warthen Struble, 1995), p. 90.
  4. « Book of Members, 1780-2010: Chapter C », American Academy of Arts and Sciences (consulté le 15 avril 2011)

Liens externesModifier