Johannes Theodor Reinhardt

herpétologiste danois

Johannes Theodor Reinhardt est un zoologiste danois, né le à Copenhague et mort le (à 65 ans) à Frederiksberg, près de Copenhague.

Johannes Theodor Reinhardt
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Abréviation en zoologie
ReinhardtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Activités
Père
Fratrie
Mathilde Reinhardt (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Université de Copenhague (-), université technique du Danemark (-), University of Copenhagen Zoological Museum (en) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de

BiographieModifier

Son père, Johannes Christopher Hagemann Reinhardt (1776-1845), est originaire de Norvège, alors sous domination danoise, est professeur de zoologie à l'université de Copenhague. Malgré les encouragements de son père, il ne réussit pas à terminer ses études.

Il part, en 1845, pour une exploration autour du monde à bord du vaisseau hollandais Galathea et visite l'Inde, les Philippines, la Chine, le Japon, les îles Sandwich et l'Amérique du Sud.

Il publie en 1861 le compte rendu de ses observations sur les insectes et les vertébrés et notamment Bidrag til Kundskab om Brasiliens Padder og Krybdyr, cosigné avec Christian Frederik Lütken (1827-1901).

Il revient à Copenhague en 1847 et obtient la charge de conservateur des vertébrés terrestres au Muséum royal d'histoire naturelle, puis maître-assistant en zoologie de 1856 à 1878 à l'école polytechnique. Parallèlement à ces activités, il est maître-assistant de 1861 à 1865 puis professeur de zoologie de 1865 à 1882 à l'université de Copenhague.

Reinhardt retourne au Brésil deux fois, de 1850 à 1852 et de 1854 à 1856 et contribue considérablement à enrichir les collections du Muséum royal. Reinhardt publie de nombreux travaux herpétologiques et particulièrement sur les serpents. Il décrit notamment de nombreuses espèces collectées en Afrique et sur d'autres continents par des négociants hollandais.

Il soutient activement les thèses de Charles Darwin.

Liste partielle des publicationsModifier

  • 1830 : Om Grönlands Fiske. In: H. C. Örsted. Overs. Danske Vidensk. Selsk. Forhandl Kjobenhavn, 1829–1830 : 15–20.
  • 1836 : [Om den Islandske Vaagmaer.--Ichthyologiske bidrag til Grönlands fauna]. Overs. Kgl. Danske Vidensk. Selsk. Forhand. (Copenhague) pour 1835-1836 : 8-12. [publié également en 1837 dans Kgl. Danske Vidensk. Selsk. Natur. Math. Afhandl., v. 6 : cvii-cxi.]
  • 1837 : Ichthyologiske bidrag til den Grönlandske fauna. Indledning, indeholdende tillaeg og forandringer i den fabriciske fortegnelse paa Grönlandske hvirveldyr. Kgl. Danske Vidensk. Selsk. Natur. Math. Afhandl., v. 7 : 83–196.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Kraig Adler, Contributions to the History of Herpetology, Society for the study of amphibians and reptiles, 1989.

Liens externesModifier