Ouvrir le menu principal
Johannes Künzle
Gossau botkuenzle.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
GossauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité

Johannes Künzle, né le à Gossau et mort le dans la même ville, fut le chef du mouvement révolutionnaire de l'Alte Landschaft de 1793 à 1798.

BiographieModifier

Fils de Joseph Künzle, tanneur, il est préposé du bureau de poste de Gossau de 1767 à 1788, puis gouverneur de la commune de 1788 à 1796. Chef du mouvement révolutionnaire de l'Alte Landschaft de 1793 à 1798, il préside la landsgemeinde de Gossau le , lors de laquelle est adoptée la « convention à l'amiable », négociée avec le prince-abbé Beda Angehrn[1].

Johannes Künzle obtient le la charge de Landaman de la Libre République de Saint-Gall. Trois mois plus tard, cette dernière est balayée par la Révolution helvétique, tandis que Künzle devenait président de la Chambre administrative du canton du Säntis, pendant la République helvétique. Par la suite, il est brièvement sénateur en 1800.

FamilleModifier

Il se marie en 1779 avec Anna Maria Contamin, fille d'un commerçant.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier