Johanna von Beieren-Landshut

Jeanne de Bavière-Landshut
Biographie
Naissance
Décès
Père
Mère
Marguerite d'Autriche (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Louis IX de Bavière
Elisabeth de Bavière-Landshut (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Marguerite de Palatinat-Mosbach (en)
Amalie fon Pfaz-Mosbach (d)
Otto II de Palatinat-MosbachVoir et modifier les données sur Wikidata

Johanna von Beieren-Landshut (1413 - ), appelée en français Jeanne de Bavière, était la fille du duc Henri XVI de Bavière, dit le "le Riche" (1386, Landshut), dit « le Riche » (der Reiche), et de son épouse Marguerite d'Autriche (1395-1447), fille du duc Albert IV d'Autriche.

Pierre tombale de la comtesse Johanna von Beieren-Landshut.

Mariage et descendanceModifier

Le , à Burghausen (District de Haute-Bavière), Johanna épouse le Comte Palatin Otto Ier de Palatinat-Mosbach (ou Othon de Bavière, 1390-1461). Résidant dans leurs capitales successives, d'abord à Mosbach, puis à Neumarkt, ils ont une nombreuse descendance :

  1. Margarethe von Pfalz-Mosbach (1432–1457), qui épouse le comte Richard III de Hanau (Reinhard III. von Hanau)
  2. Amalia von Pfalz-Mosbach (1433–1483), qui épouse le comte Philippe l'aîné de Rieneck-Grünsfeld, Lauda et Wildenstein
  3. Otto II de Palatinat-Mosbach (1435–1499), surnommé Mathematicus, qui succèdera à son père à la tête du comté en 1461
  4. Robert Ier de Palatinat-Mosbach (Ruprecht I. von der Pfalz-Mosbach, 1437–1465), qui devient évêque de Ratisbonne
  5. Dorothea von Pfalz-Mosbach (1439–1482), supérieure du monastère de Liebenau près de Worms
  6. Albrecht von Pfalz-Mosbach (1440–1506), qui devient évêque de Strasbourg
  7. Anna von Pfalz-Mosbach (née en 1441), prieure du monastère d'Himmelskron
  8. Johann von Pfalz-Mosbach (1443–1486), abbé à Augsbourg et Ratisbonne
  9. Barbara von Pfalz-Mosbach (1444–1486), qui sera religieuse au monastère de Liebenau.

Monument funéraireModifier

La comtesse palatine Johanna van Beieren-Landshut décède à 30 ou 31 ans. Elle est inhumée à Mosbach où se trouve toujours sa pierre tombale, dans le chœur de la collégiale Sainte-Julienne de Mosbach.

SourcesModifier