Johann Jakob Zeiller

peintre autrichien

Johann Jakob Zeiller (parfois orthographié Zeiler), né le à Reutte dans le Tyrol et mort le au même endroit, est un peintre autrichien, surtout connu pour ses fresques.

Johann Jakob Zeiller
Image dans Infobox.
Fresque de la coupole de l'abbaye d'Ettal
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
ReutteVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Paul Zeiller (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Johann Jakob Zeiller est d'abord l'élève de son père, le peintre Paul Zeiler (1658-1738). Il part ensuite faire son apprentissage à Rome chez Sebastiano Conca en 1723 et le poursuit entre 1729 et 1732 chez le célèbre Francesco Solimena à Naples. Il s'établit ensuite à Vienne, où il collabore avec un autre peintre fresquiste tyrolien, Paul Troger, de 1733 à 1743. Il entre en 1737 à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne, ce qui lui donne divers privilèges, notamment celui de travailler librement dans tout l'Empire germanique. Parmi ses chefs-d'œuvre de l'époque, l'on peut distinguer ses fresques de l'abbaye cistercienne de Fürstenzell et de l'immense rotonde de l'abbaye d'Ettal.

Zeiller retourne à Reutte en 1755, où il reprend l'atelier de son père et collabore un temps avec son beau-frère Balthasar Riepp (1703-1764).

L'œuvre de Zeiller est avant tout composée de fresques d'églises et de commandes d'abbayes, mais aussi de tableaux d'autels remarquables par leur élégance.

Œuvres principalesModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier