Ouvrir le menu principal

Johann Friedrich Gmelin

naturaliste et chimiste allemand (1748-1804)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gmelin.
Johann Friedrich Gmelin
Gmelin Johann Friedrich 1748-1804.png
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Abréviation en botanique
J.F.Gmel.Voir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en zoologie
GmelinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Philipp Friedrich Gmelin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Membre de
Maître
Directeur de thèse
Philipp Friedrich Gmelin (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Johann Friedrich Gmelin, né le à Tübingen et mort le à Göttingen, est un naturaliste et un chimiste allemand.

BiographieModifier

Après son diplôme de médecine obtenu à 21 ans, il entreprend un voyage aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et en Autriche.

Gmelin est professeur de médecine à Tübingen en 1772, l'année suivante il prend également la chaire de philosophie et de médecine à Göttingen et, en 1775, il tient la chaire de chimie, de botanique et de minéralogie.

Gmelin n'est pas, à proprement parler, un zoologiste. Il publie surtout des travaux de chimie mais il supervise, entre 1788 et 1793, la 13e édition du Systema Naturae de Carl von Linné qu'il enrichit de nombreux ajouts ou modifications. C'est pourquoi son nom apparaît souvent après le nom scientifique.

Il appartient à une dynastie de scientifiques où l'on trouve plusieurs naturalistes. Il est ainsi le père du chimiste Leopold Gmelin; le neveu de Johann Georg Gmelin, explorateur, chimiste et botaniste; et le cousin germain de l'explorateur et naturaliste, Samuel Gottlieb Gmelin.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier