Johann Ehrenfried Zchackwitz

Johann Ehrenfried Zchackwitz, professeur de jurisprudence et de philosophie allemand, né près de Naumbourg, le et mort à Halle le .

Johann Ehrenfried Zchackwitz
Biographie
Naissance
Décès
Activités

Il professa le droit public à Cobourg et à Hildburghausen ; Ayant, dans son Examen juris publici, parlé trop librement de regimine Carolorum Cœsarum, le fiscal de l'empire le fit citer devant lui ; et par ordre de la cour souveraine de l'empire, son Examen juris publici fut jeté dans le feu par le bourreau, sur la place publique de Cobourg. Zschackwitz se réfugia à Halle, où il enseigna le droit et la philosophie jusqu'à sa mort.

PublicationsModifier

  • Introduction aux prétentions que forment les souverains (en allemand), Francfort et Leipzig, 1734 et 1735, 3 vol. in-8 ;
  • La science héraldique avec des observations sur l'ancienne constitution militaire (en all.), Leipzig, 1735, avec gravures ;
  • Base sur laquelle s'appuient l'empire et la nation allemande, Francfort et Leipzig, 1736 et 1737. in-4 ;
  • Traité sur l'économie politique et l'administration des finances (en all.). Halle, 1739, in-8 ;
  • Origine des maisons électorales et princières (en all.), Zerbst, 1740 ;
  • Sur le traité dé la paix de Westphalie, d'après les faits de l'histoire (en all.), Halle et Leipzig, in-8 ;
  • Droit féodal de l'empire germanique (en all.), Halle, 1741, in-8.

SourceModifier

« Johann Ehrenfried Zchackwitz », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, 1843-1865 [détail de l’édition]