Johann Benjamin Gross

compositeur et violoncelliste

Johann Benjamin Groß (également sous cette forme Johann Benjamin Gross) est un violoncelliste et compositeur allemand, né à Elbing (aujourd’hui Elbląg en Pologne) le et mort à Saint-Pétersbourg le , emporté par le choléra.

Johann Benjamin Gross
Description de l'image defaut.svg.

Naissance
Elbing, Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse
Décès (à 38 ans)
Saint-Pétersbourg, Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Activité principale Compositeur, violoncelliste
Maîtres Ferdinand Hansmann

BiographieModifier

Johann Benjamin Gross a grandi à Elbing (Elblag aujourd'hui) en Prusse orientale, et a reçu ses premières leçons de musique de son père, Georg G. Gross. À Berlin, il a ensuite reçu sa formation de violoncelliste de musique de chambre avec Ferdinand Hansmann, un élève de Jean-Pierre Duport.

En 1824, Gross a obtenu son premier emploi à l'orchestre du Théâtre de Königsstadt à Berlin. En 1830, il a été premier violoncelle solo de l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig et est entré dans le cercle de musique de Felix Mendelssohn Bartholdy et Friedrich Wieck, dont la fille Clara a épousé Robert Schumann. En 1833, il a été brièvement violoncelliste dans l'orchestre du théâtre de Magdebourg. Son ami, le mécène baron Karl Eduard von Liphart, l'a engagé par la suite à Dorpat (aujourd'hui Tartu) en Estonie aujourd'hui pour son quatuor dirigé par Ferdinand David, qui s'est séparé après une période très productive en 1834.

En 1835 Gross est allé à Saint-Pétersbourg et a été premier violoncelle solo de l'orchestre de la cour impériale avec le titre de « musicien de chambre impériale ». Les virtuoses du violon Heinrich Wilhelm Ernst et Henri Vieuxtemps l'appréciaient comme violoncelliste de quatuor. Il a également travaillé en tant que professeur de violoncelle et composé plus de 40 œuvres de musique, dont beaucoup sont destinées à son instrument. Le , il est mort du choléra à Saint-Pétersbourg.

Gross s'est marié en 1835 avec Catharina von Witte de Réval (aujourd'hui Tallinn), avec qui il a eu trois filles, dont une est décédée jeune. Les deux autres filles étaient Amalie et Dorothea Maria. Dorothea Maria (* 1838 à Reval) a ensuite déménagé à Lübeck et y épousa en 1860 Gottlieb Ferdinand Johannes Dahlberg, avec qui elle a eu quatre enfants. Un de ses fils est allé aux États-Unis, où il s'est marié dans une famille de pianistes et a été lui-même considéré comme un bon musicien.

ŒuvresModifier

Musique orchestraleModifier

  • Concerto pour violoncelle en Forme d'un Concertino op. 14 en ré mineur
  • Larghetto und Variationen für Violoncello mit Orchesterbegleitung op. 28
  • Concerto pour violoncelle op. 31
  • Concerto pour violoncelle op. 38 en ut majeur
  • Concerto pour violoncelle (1834)
  • Ballade pour violoncelle avec orchestre op. 40

Œuvres choralesModifier

  • Vier Männerchöre op. 27
  • Männerchor op. 29

Violoncelle et pianoModifier

  • Sonate pour violoncelle et piano op. 7
  • Divertissement pour violoncelle avec accompagnement de piano op. 8
  • Rhapsodies pour violoncelle et piano op. 12
  • Lyrische Stücke für Cello mit Klavierbegleitung op. 26
  • Sérénade pour violoncelle et piano op. 32
  • Rhapsodie pour violoncelle et piano op. 33
  • Deux Solos pour violoncelle avec accompagnement de piano op. 43
  • Duo brillant nach Motiven aus Meyerbeers Oper „Die Hugenotten“ pour violoncelle et piano op. 36

Duos de violoncellesModifier

  • Capriccio über ein Thema aus Méhuls Oper „Joseph in Ägypten“ pour violoncelle et basse op. 6
  • Zwei leichte Duette ohne Daumen-Einsatz mit Bezeichnung der Lagen pour 2 violoncelles op. 5
  • Vier amüsante und leichte Stücke ohne Daumenlage pour 2 violoncelles op. 10
  • Execitien in Form von Variationen über die russische Volkshymne „Schütze den Kaiser Gott“ pour 2 violoncelles op. 34
  • 24 leichte Duos pour 2 violoncelles op. 42

Autre musique de chambreModifier

  • Quatuor à cordes nº 1 op. 9
  • Quatuor à cordes nº 2 op. 16
  • Konzertvariationen über ein Thema aus Meyerbeers Oper „Die Hugenotten“ mit Streichquartett op. 30
  • Quatuor à cordes nº 3 op. 37
  • Quatuor à cordes nº 4 op. 39
  • Variationen über eine Barcarole op. 24
  • Etüde für Violoncello ohne Daumenaufsatz op. 42
  • Elemente des Violoncellspiels, op. 36
  • Souvenir de la Pologne für Gitarre und Cello (1834)

LiederModifier

  • Lieder op. 1
  • Lied op. 2
  • Lieder op. 25
  • Lieder op. 26
  • Lieder op. 35
  • Russisches Lied

EnregistrementModifier

  • Quatuor à cordes, Quatuor Mosaïques, La Borie, 2010.

Liens externesModifier