Johann Adam Schall von Bell

Johann Adam Schall von Bell (chinois simplifié : 汤若望 ; chinois traditionnel : 湯若望 ; pinyin : Tāng Ruòwàng) ( - ) était un jésuite allemand, missionnaire en Chine.

Johann Adam Schall von Bell
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Lüftelberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
PékinVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Adam Schall von BellVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Religion
Ordre religieux

BiographieModifier

Né de parents nobles à Lüftelberg, il étudia chez les Jésuites et se joignit à la Société de Jésus à Rome en 1611. Il partit pour la Chine en 1618 et atteignit Macao en 1619, sous la dynastie Ming.

Il demande au missionnaire français du Comté de Flandre, Ferdinand Verbiest, de le rejoindre à Pékin, ce qu'il fait en 1658.

En 1664, il est contesté par Yang Guangxian (en) et les astronomes musulmans, qui l'accusent d'avoir volontairement mal calculé le temps et le lieu d'un enterrement, et contribuant ainsi à la mort de Consort Donggo (en). Schall von Bell et d'autres jésuites, Ferdinand Verbiest inclus, sont emprisonnés et condamnés à mort lors d'un procès. Cependant, après un tremblement de terre[1], les Jésuites sont libérés et la sentence n'est pas exécutée. Schall von Bell meurt dans un délai d'un an après sa libération en raison de sa mauvaise situation de santé causée par les conditions de son emprisonnement. Il est enterré au Cimetière Zhalan de Pékin.

Notes et référencesModifier

  1. PINGYI Chu, « L'affaire du calendrier chinois », sur Pourlascience.fr, (consulté le )
  • (de) Alfons Väth SJ. Johann Adam Schall von Bell SJ : Missionar in China, kaiserlicher Astronom und Ratgeber am Hofe von Peking 1592-1666, 1991, Steyler Verlag Nettetal.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier