Johann Adam Birkenstock

compositeur allemand
Johann Adam Birkenstock
Description de l'image defaut.svg.

Naissance
Alsfeld, Drapeau du Landgraviat de Hesse-Darmstadt Landgraviat de Hesse-Darmstadt
Décès (à 46 ans)
Eisenach, Drapeau de l'Électorat de Saxe Électorat de Saxe
Activité principale Compositeur, violoniste
Maîtres Ruggiero Fedeli, Jean-Baptiste Volumier

Johann Adam Birkenstock (né le et mort le ) est un compositeur allemand et l'un des violonistes les plus importants de son temps.

BiographieModifier

Jeune, Birkenstock étudie avec Ruggiero Fedeli à Cassel et complète rapidement ses connaissances à Berlin avec Jean-Baptiste Volumier, à Bayreuth avec Fiorelli, puis à Paris en 1708 avec François Duval[1]. Il rentre à Cassel et devient membre de la chapelle jusqu'en 1722, année où il entame un tournée de concerts dans les Pays-Bas. On lui propose un poste dans la suite du roi du Portugal mais il décline l'offre et rentre à Cassel où il est nommé « maître de concert » (Konzertmeister) de la chapelle locale en 1725. À la mort du landgrave de Cassel en 1730, il déménage à Eisenach où il devient maître de chapelle à la cour[1].

ŒuvresModifier

  • Sinfonia, en ré majeur ;
  • Douze sonates, opus 1, pour violon et basse continue (Amsterdam, 1722) ; (perdues)
  • Six sonates, pour deux violons et basse continue.

Source de traductionModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Paris, Bordas, , 1232 p. (ISBN 2-04-010721-5), p. 113

Liens externesModifier