Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haldeman.
Joe Haldeman
Description de cette image, également commentée ci-après
Joe Haldeman en 2007 au Finncon (en).
Nom de naissance Joseph William Haldeman
Alias
Robert Graham
Naissance (76 ans)
Oklahoma City, Oklahoma, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Joe Haldeman, né le à Oklahoma City, est un romancier américain de science-fiction.

BiographieModifier

Joseph William Haldeman est né à Oklahoma City et a suivi sa famille lors de ses nombreux déménagements : Porto Rico, La Nouvelle-Orléans, Washington D.C., Bethesda et Anchorage. Marié en 1965 à Mary Gay Potter, il étudie d'abord l'astronomie à l'université du Maryland où il obtient un B.S. en 1967. La même année, il est mobilisé et part pour le Viêt Nam en tant que sapeur. À son retour, il reprend ses études en mathématiques et informatique, de 1969 à 1970.

Ayant exercé divers métiers — programmeur, musicien, journaliste, libraire — Joe Haldeman se considère comme un écrivain professionnel depuis 1970 ; et ce, même s'il occupe à temps partiel un poste d'enseignant en littérature dans diverses universités américaines, notamment au célèbre Massachusetts Institute of Technology.

Sa première nouvelle s'inspire de son engagement au Viêt Nam. Elle s'intitule War Year et est publiée en 1972. Son expérience militaire se retrouve également dans son premier roman, La Guerre éternelle (The Forever War), publié en 1975 et récompensé par les prix Hugo et Nebula. La même année, le très réputé Iowa Writers' Workshop de l'université de l'Iowa lui décerne un master en écriture créative.

En 1997, il renoue avec le thème de son premier roman dans La Paix éternelle (Forever peace) et décroche une fois encore les prix Hugo et Nebula. Deux ans plus tard, il publie La Liberté éternelle (Forever Free), qui est la suite de La Guerre éternelle. Les deux romans ont depuis été adaptés en bande dessinée, en collaboration avec Marvano : La Guerre éternelle (trois tomes) et Libre à jamais (trois tomes également).

Joe Haldeman est, entre autres, conseiller pour la National Space Society, membre du Space Studies Institute et de la Science Fiction and Fantasy Writers of America (dont il a été président de 1992 à 1994).

Son frère aîné, Jack C. Haldeman II (en) (décédé en 2002), est également écrivain de science-fiction. Ils ont d'ailleurs collaboré sur certains ouvrages.

RécompensesModifier

Il a reçu cinq fois le prix Hugo[1], cinq fois le prix Nebula[2] et quatre fois le prix Locus[3].

ŒuvresModifier

Série La Guerre éternelleModifier

Série AttarModifier

Cette série a été publiée sous le pseudonyme de Robert Graham.

  • (en) Attar’s Revenge, 1975
  • (en) War of Nerves, 1975

Série Star Trek BantamModifier

Article détaillé : Star Trek.
  • La Planète du jugement, 1994 ((en) Planet of Judgement, 1977)
  • Le Monde sans fin, 1994 ((en) World Without End, 1979)

Série WorldsModifier

  • (en) Worlds, 1981
  • (en) Worlds Apart, 1983
  • (en) Worlds Enough and Time, 1992

Série La Paix éternelleModifier

  • La Paix éternelle, 1999 ((en) Forever Peace, 1997)
    Prix Hugo du meilleur roman, prix Nebula du meilleur roman et prix John-Wood-Campbell Memorial ; bien que les deux romans soient liés thématiquement, La Paix éternelle n'est pas une suite à La Guerre éternelle : il s'agit de deux univers de fiction totalement distincts bien que les deux romans aient été publiés en anglais dans un même volume intitulé Peace and War.
  • (en) Forever Bound, 2010
    Nouvelle parue dans l'anthologie Warriors ; il s'agit d'une préquelle à La Paix éternelle racontant l'histoire de Julian Class enrôlé et entraîné comme jeune soldat et tombant amoureux de Carolyn.

Série MarsModifier

  • (en) Marsbound, 2008
  • (en) Starbound, 2010
  • (en) Earthbound, 2011

Romans indépendantsModifier

AnthologiesModifier

  • (en) Cosmic Laughter, 1974
  • La troisième guerre mondiale n'aura pas lieu, 1980 ((en) Study War No More, 1977)

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

  : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.