Joan Francesc Mira

Joan Francesc Mira
50 anys Premi d'Honor de les Lletres Catalanes 181110 0323 dc (45133461734).jpg
Fonctions
Président
Federació Llull (d)
-
Président de l'Acció Cultural del País Valencià
-
Anna Oliver i Borràs (d)
Président de l'Acció Cultural del País Valencià
-
Vicent Martínez i Sancho (d)
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Anthropologue, homme politique, militant culturel ou militante culturelle, militant des droits linguistiques, professeur d'université, sociologue, traducteur, écrivain, hellénisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Section de philosophie et de sciences sociales de l'Institut d'études catalanes (d) ()
Académie valencienne de la langueVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Joan Fuster Essay Award (d) ()
Prix de la critique Serra d'Or ()
Prix Lletra d'Or ()
Creu de Sant Jordi ()
Joan Crexells award (d) ()
Prix d'honneur des lettres catalanes ()
Prix du Valencien de l'année (d) ()
Médaille d'honneur du Réseau Vives des Universités ()
31 december Award (d) ()
Jaume Fuster Award (d) ()
Porrot d'Honor des Lettres valenciennes (d) ()
Prix de littérature valencienne ()
Docteur honoris causa de l'université d'Alicante ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Enregistrement vocal

Joan Francesc Mira i Casterà, né à Valence (Espagne) en 1939, est un écrivain, traducteur, anthropologue et sociologue espagnol d'expression catalane. Membre de l'Associació d'Escriptors en Llengua Catalana (Association d'écrivains en langue catalane), il a été président d'Acció Cultural del País Valencià de 1992 à 1999. En 1991 il reçoit la Creu de Sant Jordi. Il est également militant politique et a été candidat pour le Bloc nationaliste valencien.

BiographieModifier

Parmi ses études publiées dans le champ de l'histoire, on peut citer Crítica de la nació pura (1985), qui discute le concept de nation, Sobre la nació dels valencians (1997), qui traite du valencianisme, et Els Borja: família i mite (2000), consacré aux Borja.

Il est également l'auteur de plusieurs romans et traducteur en catalan de plusieurs classiques dont la Divine Comédie (La Divina Comèdia, 2001), les Évangiles (Evangelis, 2004) et Le Tramway de Claude Simon (El tramvia, 2001).

Les , il est élu à l'unanimité membre de l'Acadèmia Valenciana de la Llengua.

ŒuvresModifier

RomansModifier

  • El bou de foc (1974)
  • Els cucs de seda (1975)
  • El desig dels dies (1981)
  • Viatge al final del fred (1983)
  • El treballs perduts (1989)
  • Borja Papa (1996)
  • Purgatori (2002)
  • El professor d'història (2008)

NouvellesModifier

  • Quatre qüestions d'amor (1998)
  • Els cucs de seda (1975)

Essais, études, biographiesModifier

  • Som. Llengua i Literatura (1974)
  • Un estudi d'antropologia social al País Valencià (1974)
  • Els valencians i la terra (1978)
  • Introducció a un País (1980)
  • Població i llengua al País Valencià (1981)
  • Crítica de la nació pura (1985)
  • Hèrcules i l'antropòleg (1994)
  • Sense música ni pàtria (1995)
  • Sobre la nació dels valencians (1997)
  • Cap d'any a Houston (1998)
  • Els Borja. Família i mite (2000)
  • Sant Vicent Ferrer. Vida i llegenda d´un predicador (2002)
  • La prodigiosa història de Vicent Blasco Ibáñez (2004)
  • Vida i final dels moriscos valencians (2009)

TraductionsModifier

  • Borja Papa (1997)
  • Valencia para visitantes y vecinos (1999)
  • El tramvia (2001)
  • La divina comèdia (2001)
  • Evangelis (2004)

PrixModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (ca) Emili Casanova, El món i l'obra de Joan Francesc Mira, Denes Editorial, 2008, 272 p. (ISBN 978-84-96545-72-4)

Liens externesModifier