Jo Labadie

syndicaliste américain

Charles Joseph Antoine
Jo Labadie
Image illustrative de l’article Jo Labadie

Naissance 18 avril 1850
Paw Paw (Michigan)
Décès 7 octobre 1933
Détroit (Michigan)
Origine américain
Type de militance théoricien
éditeur
journaliste
syndicaliste
Cause défendue libertaire

Charles Joseph Antoine dit Jo Labadie, né le à Paw Paw (Michigan) et mort le à Détroit (Michigan) est un écrivain, poète, éditeur, journaliste, théoricien de l'anarchisme individualiste et syndicaliste libertaire américain[1].

BiographieModifier

Descendant d'une famille huguenote française et d'une mère amérindienne, à l'âge de 17 ans il parcourt le pays, puis se fixe à Détroit où il travaille au journal The Detroit Post and tribune.

En 1877, il adhère au Socialist Labor Party, puis en 1878 à l'organisation Les Chevaliers du travail. En 1883, influencé par Josiah Warren, Benjamin Tucker, mais aussi Pierre-Joseph Proudhon, il devient individualiste libertaire et partisan de l'associationnisme volontaire. Il contribue à Liberty, journal fondé par Benjamin Tucker et publié d' à . En 1887, il rend visite aux prisonniers du massacre de Haymarket Square. En 1888, il démissionne des Chevaliers du travail, pour fonder la Michigan Federation of Labor. En 1894, il crée plusieurs clubs de discussions sur l'anarchisme et organise les meetings d'Emma Goldman.

Il publie plusieurs essais et manifestes, dont Anarchism: What it is and what it is not (L'Anarchisme ce qu'il est et ce qu'il n'est pas.)[2].

CitationModifier

« L'anarchisme est une philosophie pratique et ne vise pas à l'impossible. Ce que veut l'anarchisme, c'est de rendre le principe de l'égale liberté accessible à tout humain. Sous ce régime, la majorité n'a pas plus de droits que la minorité, la multitude pas plus de droits qu'une seule unité humaine. [...] L'anarchisme affirme que la liberté dans toutes les sphères de la vie est encore le meilleur moyen d'amener l'espèce humaine à un niveau d'existence plus heureux. » - Anarchism: What it is and what it is not[3]

La collection LabadieModifier

Constituée en 1911, la Collection Labadie (en) de l'université du Michigan, est reconnue comme l'une des collections de matériaux les plus complètes du monde concernant l'histoire de l'anarchisme et des autres mouvements radicaux du XIXe et XXe siècle[4].

BibliographieModifier

NoticesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Carlotta R. Anderson, All-American Anarchist : Joseph A. Labadie and the Labor Movement, H-Labor, H-Net Reviews, janvier 2000, texte intégral.
  2. Ronald Creagh, L'anarchisme aux États-Unis, t. 2, Didier Erudition, , 1164 p. (ISBN 2864600234), p. 1068-1069.
  3. L'Éphéméride anarchiste : notice biographique.
  4. « Joseph A. Labadie Collection », sur lib.umich.edu.