Jinja (ville)

ville ougandaise

Jinja
Jinja (ville)
Rue de Jinja
Administration
Pays Drapeau de l'Ouganda Ouganda
District Jinja District
Démographie
Population 72 931 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 0° 25′ 34″ nord, 33° 12′ 09″ est
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Ouganda
Voir sur la carte topographique d'Ouganda
City locator 14.svg
Jinja
Géolocalisation sur la carte : Ouganda
Voir sur la carte administrative d'Ouganda
City locator 14.svg
Jinja

Jinja est une ville située au nord du Lac Victoria, c'est le second centre commercial d'Ouganda.

HistoireModifier

La ville a été fondée en 1901 par les colons britanniques [1]. En 1954, la construction du barrage des chutes d'Owen a submergé les chutes de Ripon. Le recensement national de la population de 2014 estimait la population de la ville à 72,931 personnes[2].

ÉducationModifier

Il y a la Nsaka University et des campus de Makerere University, Busoga University, Kampala University.

Lieux de culteModifier

Parmi les lieux de culte, il y a principalement des églises et des temples chrétiens : Diocèse de Jinja (Église catholique), Church of Uganda (Communion anglicane), Presbyterian Church in Uganda (Communion mondiale d'Églises réformées), Baptist Union of Uganda (Alliance baptiste mondiale), Assemblées de Dieu [3]. Il y a aussi des mosquées musulmanes.

Événements culturelsModifier

Jinja est le lieu où est organisée annuellement le festival de musique électronique faisant référence en Afrique de l'Est, le Nyege Nyege Festival[4],[5].

RéférencesModifier

  1. Britannica, Jinja, britannica.com, USA, consulté le 4 août 2019
  2. UBOS, « The Population of The Regions of the Republic of Uganda And All Cities And Towns of More Than 15,000 Inhabitants », Citypopulation.de Quoting Uganda Bureau of Statistics (UBOS), (consulté le )
  3. J. Gordon Melton, Martin Baumann, ‘‘Religions of the World: A Comprehensive Encyclopedia of Beliefs and Practices’’, ABC-CLIO, USA, 2010, p. 2920
  4. (en) Aaron Coultate, « Nyege Nyege : East Africa's new wave », Resident Advisor,‎ (lire en ligne)
  5. Sophie Garcia, « Musique : en Ouganda, les Africaines prennent le contrôle des platines », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier