Jin Shengtan

écrivain chinois
Jin Shengtan
Biographie
Naissance
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Suzhou (South Zhili (en), dynastie Ming)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nom de naissance
金人瑞Voir et modifier les données sur Wikidata
Prénoms sociaux
聖歎, 苦采, 若采, 聖嘆, 圣歎Voir et modifier les données sur Wikidata
Noms de pinceau
唱經堂, 貫花主人, 貫華堂Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfant
Jin Fayan (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Jin Shengtan (chinois 金聖嘆), né en 1610, mort le , est un écrivain chinois de la fin de la dynastie Ming et du début de la dynastie des Qing.

Shentan est un surnom ironique tiré des entretiens de Confucius, signifiant "Le sage soupira".

On lui doit la version la plus aboutie du roman Au bord de l'eau.

Critique littéraire, il a établi une liste de Six œuvres de génie (六才子書) (le Li sao, les Mémoires historiques de Sima Qian, les poèmes de Du Fu, la Chambre de l'aile ouest et Au bord de l'eau), qui met au même rang des œuvres en langue classique et en langue vulgaire.

Il meurt décapité en 1661, pour avoir soutenu des étudiants contestataires[1].

RéférencesModifier

  1. Jacques Gernet, Le Monde chinois. 2. L'époque moderne, Armand Colin, « Pocket Agora », 1972, rééd. 2005, p. 255.

Liens externesModifier