Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jin.
Jin
Image illustrative de l'article Jin (manga)
Logo de l'édition française du manga.
JIN-仁-
Type Seinen
Thèmes médical, historique, fantastique, romance
Manga
Auteur Motoka Murakami
Éditeur (ja) Shūeisha
(fr) Tonkam
Prépublication Drapeau du Japon Super Jump
Sortie initiale
Volumes 20

Autre

Jin (JIN-仁-?) est un seinen manga de Motoka Murakami, prépublié dans le magazine Super Jump entre et et publié par l'éditeur Shūeisha en 20 volumes reliés sortis entre et . La version française est éditée par Tonkam entre et .

Le manga est adapté sous le même titre en une série télévisée de deux saisons comptant chacune onze épisodes de 60 minutes, diffusés au Japon entre le et le sur TBS.

Sommaire

SynopsisModifier

Jin Minakata est un neurochirurgien japonais qui se retrouve envoyé dans le passé à l'époque d'Edo. À peine arrivé, il sauve Kyôtaro, le fils d'une famille hatamoto pauvre, la famille Tachibana. En effet le jeune homme avait été blessé à la tête par le coup de sabre d'un samouraï. Jin n'hésite pas à intervenir et l'opère. Reconnaissante, la mère Tachibana, bien qu'au début méfiante, l'accueille et le loge. Très vite sa chambre devient un petit cabinet où il soigne quiconque serait dans le besoin. Impressionnée par le talent et l'abnégation pour la médecine dont fait preuve Jin, la fille Tachibana, Saki décide de l'assister dans sa besogne en devenant son infirmière. Lorsque se pointe l'épidémie du choléra à Edo, Jin fait tout son possible pour empêcher la contamination en isolant les malades. Face à l'épidémie de la syphilis ou variole, il tente de créer sa propre pénicilline, à partir de moisissure. Ses succès mais aussi ses défaites, le conforte dans son idée de sauver la population d'Edo grâce à ses compétences poussées en médecine. Cette technique venue d'une autre époque, son talent et sa volonté de soigner le peuple sans se soucier des classes sociales très en vigueur à l'époque ne tarde pas à lui conférer une certaine notoriété à travers tout Edo. C'est ainsi qu'il rencontrera des personnalités célèbres dans l'histoire du Japon tels que Katsu Kaishū et son apprenti Ryoma Sakamoto mais aussi des médecins occidentaux. Cette grande considération de certains puissants attire aussi la jalousie de beaucoup de membre de l'école de médecine chinoise, médecine officielle du shogunat et aussi du centre de médecine occidentale qui voient en Jin une menace pour leur place. Mais Jin est embarrassé : ne risque-t-il pas de modifier le cours de l'histoire en agissant ainsi ?

PersonnagesModifier

Jin Minakata, est le personnage principal de la série. C'est un chirurgien de la fin du XXe siècle qui se retrouve transporté à la fin de l'époque d'Edo, peu avant la restauration Meïji suite à une opération étrange d'où il retire un fœtus du cerveau d'un homme. Après avoir été opéré, l'homme mystérieux s'enfuit de sa chambre d'hôpital avec le bocal qui contient le fœtus et une trousse de secours contenant notamment des outils de chirurgie. Au cours d'une lutte avec cet homme, Jin tombe dans les escaliers et ratterrit à l'époque d'Edo. Au moment où il part, on est en 2000 et il a 36 ans. Dès le début il va soigner les habitants d'Edo qui en ont besoin. Au cours d'histoire sa vision sur sa place dans cette époque évolue : il veut finalement y rester afin de sauver le maximum de personnes qui aurait dû mourir d'épidémies ou de blessures.

Saki Tachibana, jeune fille de 16 ans chez laquelle Jin est accueilli. Elle se prend d'affection pour Jin et l'empêche de sombrer dans le désespoir. Personne gentille, curieuse et empathique, c'est tout naturellement qu'elle devient infirmière. Elle refuse un mariage arrangé par sa mère pour rester soigner avec Jin, ce qui cause une rupture avec sa famille. Elle montre une curiosité insatiable et est la première personne avec qui Jin partage des connaissances médicinales. Elle l'aide constamment dans ses opérations. Saki est une personnage courageuse qui sort de la place de femme inférieure qui lui est conférée dans cette société encore féodale, pour défendre ses idéaux. Elle risque même sa vie pour sauver Jin et une opération contre des samouraïs hostiles.

Nokazé, elle est une oiran, courtisane de luxe dans le quartier des plaisirs d'Edo, Yoshiwara. C'est une femme cultivé qui est malheureuse de sa condition. Après que Jin est été sauvé son patron Suzuya qu'elle considère comme son père, elle s'éprend de Jin qui repousse ses avances. Ce dernier lui soignera un cancer du sein. Elle décidera alors d'assister Jin dans son projet aux côtés de Saki.

Ryoma Sakamoto, est un homme qui a réellement existé. Il est un guerrier originaire de la région du Tosa. Campagnard, il parle fort et impressionne les gens qui le rencontrent pour la première fois. Il est le disciple de Rintaro Katsu qui lui présentera Jin. Dans cette fiction, il devient l'ami de Jin et qui n'hésite pas à le protéger avec son sabre dans les situations délicates. C'est lui qui fait découvrir à Jin le quartier des plaisirs de Yoshiwara. Il semble amoureux de Nokazé mais ne se fait pas d'illusions quant à ses chances de la séduire.

Rintaro Katsu, futur Katsu Kaïshu, a lui aussi réellement existé. Il est lui aussi l'ami de Jin et s'intéresse à lui. Il sert un daimyô avant de devenir le chef de la marine shogunale. C'est un homme instruit et sage qui est très apprécié des habitants d'Edo.

Kyôtaro Tachibana, est l'aîné de la famille Tachibana et le grand frère de Saki. Il est la première personne à avoir été opéré par Jin, d'un hématome extradural, un amas de sang au dessus du cerveau. Il est un ami et un soutien pour Jin, car il l'accueille et use de son statut de hatamoto, bien que pauvre, pour l'aider. Il aime beaucoup sa sœur Saki et se montre assez protecteur.

ParutionModifier

Jin est prépublié dans le magazine Super Jump entre et [1]. Initialement publié par Shūeisha en vingt volumes reliés sortis entre et , le manga est réédité en treize volumes au format bunko entre et [2]. En France, le manga est édité par Tonkam entre et [3].

Liste des volumesModifier

no  Japonais Français
Date de sortie ISBN Date de sortie ISBN
1 [ja 1] 4-08-859174-7[ja 1] [fr 1] 978-2-84580-992-5[fr 1]
2 [ja 2] 4-08-859296-4[ja 2] [fr 2] 978-2-84580-993-2[fr 2]
3 [ja 3] 4-08-859356-1[ja 3] [fr 3] 978-2-84580-994-9[fr 3]
4 [ja 4] 4-08-859447-9[ja 4] [fr 4] 978-2-84580-995-6[fr 4]
5 [ja 5] 4-08-859547-5[ja 5] [fr 5] 978-2-84580-996-3[fr 5]
6 [ja 6] 4-08-859610-2[ja 6] [fr 6] 978-2-7595-0012-3[fr 6]
7 [ja 7] 978-4-08-859627-3[ja 7] [fr 7] 978-2-7595-0078-9[fr 7]
8 [ja 8] 978-4-08-859640-2[ja 8] [fr 8] 978-2-7595-0079-6[fr 8]
9 [ja 9] 978-4-08-859668-6[ja 9] [fr 9] 978-2-7595-0080-2[fr 9]
10 [ja 10] 978-4-08-859684-6[ja 10] [fr 10] 978-2-7595-0313-1[fr 10]
11 [ja 11] 978-4-08-859701-0[ja 11] [fr 11] 978-2-7595-0398-8[fr 11]
12 [ja 12] 978-4-08-859720-1[ja 12] [fr 12] 978-2-7595-0399-5[fr 12]
13 [ja 13] 978-4-08-859740-9[ja 13] [fr 13] 978-2-7595-0400-8[fr 13]
14 [ja 14] 978-4-08-859766-9[ja 14] [fr 14] 978-2-7595-0610-1[fr 14]
15 [ja 15] 978-4-08-859785-0[ja 15] [fr 15] 978-2-7595-0611-8[fr 15]
16 [ja 16] 978-4-08-859802-4[ja 16] [fr 16] 978-2-7595-0612-5[fr 16]
17 [ja 17] 978-4-08-859817-8[ja 17] [fr 17] 978-2-7595-0613-2[fr 17]
18 [ja 18] 978-4-08-859839-0[ja 18] [fr 18] 978-2-7595-0614-9[fr 18]
19 [ja 19] 978-4-08-859859-8[ja 19] [fr 19] 978-2-7560-5613-5[fr 19]
20 [ja 20] 978-4-08-859871-0[ja 20] [fr 20] 978-2-7560-5725-5[fr 20]

AdaptationsModifier

Article détaillé : Jin (série télévisée).

Le manga a été adapté en série télévisée de deux saisons comptant chacune onze épisodes de 60 minutes, diffusés au Japon entre le et le sur TBS[4],[5].

Une autre adaptation télévisée sud-coréenne, diffusée sur MBC, a vu le jour en 2012 sous le titre Dr. Jin.

Notes et référencesModifier

  1. (ja) « 「JIN-仁-」10年の連載に幕。ドラマ続編は来年4月から », sur Comic Natalie,‎ (consulté le 6 octobre 2014)
  2. « Jin (manga) », sur http://www.manga-news.com (consulté le 6 octobre 2014)
  3. « Jin », sur http://www.manga-news.com (consulté le 6 octobre 2014)
  4. « Jin - S1 », sur http://www.manga-news.com (consulté le 4 octobre 2014)
  5. « Jin - S2 », sur http://www.manga-news.com (consulté le 4 octobre 2014)

Édition japonaiseModifier

Shūeisha

  1. a et b (ja) « Tome 1 »
  2. a et b (ja) « Tome 2 »
  3. a et b (ja) « Tome 3 »
  4. a et b (ja) « Tome 4 »
  5. a et b (ja) « Tome 5 »
  6. a et b (ja) « Tome 6 »
  7. a et b (ja) « Tome 7 »
  8. a et b (ja) « Tome 8 »
  9. a et b (ja) « Tome 9 »
  10. a et b (ja) « Tome 10 »
  11. a et b (ja) « Tome 11 »
  12. a et b (ja) « Tome 12 »
  13. a et b (ja) « Tome 13 »
  14. a et b (ja) « Tome 14 »
  15. a et b (ja) « Tome 15 »
  16. a et b (ja) « Tome 16 »
  17. a et b (ja) « Tome 17 »
  18. a et b (ja) « Tome 18 »
  19. a et b (ja) « Tome 19 »
  20. a et b (ja) « Tome 20 »

Édition françaiseModifier

« Tonkam »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)

Lien externeModifier