Jimmy White

joueur de snooker anglais

Jimmy White
Image illustrative de l’article Jimmy White
Fiche d'identité
Nom complet James Warren White
Nationalité Drapeau de l'Angleterre Anglaise
Date de naissance
Professionnel 1980 à aujourd'hui
Meilleur classement 2e
Gains 4 730 928 £
Break le plus élevé 147 (1992)
Victoires
Tournois classés 10
Tournois classés mineurs 10
Tournois non classés 23

James Warren « Jimmy » White, né le [1] à Londres, est un joueur de snooker anglais. Passé professionnel en 1980 et surnommé Whirlwind (Tornade en français), il restera pour toujours l'éternel second, échouant six fois en finale du championnat du monde dont une défaite 18-17 lors de l'édition 1994 face à Stephen Hendry. On peut noter son break maximum (147) réalisé lors du championnat du monde 1992.

CarrièreModifier

En 1984, quatre ans après être passé professionnel, il aligne la finale du championnat du monde pour la première fois. White sera défait par l'Anglais Steve Davis. Au cours de cette même année, il remporte le titre du Masters face au joueur gallois Terry Griffiths. Il remporte sa première victoire classée en 1986, lors du Mercantile Classic, s'imposant sur le Canadien Cliff Thorburn, sur le score accroché de 13-12. Il remporte dans la foulée le Grand Prix de snooker, sa deuxième victoire dans un tournoi de classement. L'année suivante, White obtient son meilleur classement en carrière : celui de no 2 mondial.

White remporte le championnat du Royaume-Uni en 1992, sa deuxième victoire sur un tournoi de la « triple couronne », à l'issue d'un succès maitrisé sur John Parrott, par 16-9. Lors du championnat du monde, White signe un magnifique break maximum de 147, devenant seulement le deuxième joueur à réaliser cette performance au Crucible Theatre de Sheffield. En 1994, il est finaliste du championnat du monde pour la sixième fois. Il subit sans doute sa défaite la plus difficile en finale de ce tournoi, s'inclinant sur le score de 18-17 face à l'Écossais Stephen Hendry. Il remporte en 2004 sa dixième victoire classée lors du championnat des joueurs à Glasgow, battant l'Anglais Paul Hunter, le jeune espoir de l'époque.

En 2010, White est sacré champion du monde seniors face à Steve Davis. En 2019-2020, White entame sa 40e saison consécutive en tant que professionnel[2].

VictoiresModifier

Son palmarès fait état de 10 titres majeurs (tournois ranking) :

  • Mercantile Credit Classic 1986, 1991
  • Grand Prix 1986, 1992
  • Open britannique 1987, 1992
  • Masters Canada 1988
  • Open d'Europe 1992
  • Championnat du Royaume-Uni 1992
  • Daily Record Players Championship 2004

RéférenceModifier

  1. (en) Jimmy White sur le site global-snooker.com
  2. (en) « Jimmy White », sur World Snooker (consulté le 30 mars 2020)

Liens externesModifier