Jim Himes

politicien américain

Jim Himes
Illustration.
Jim Himes en 2011.
Fonctions
Représentant des États-Unis
En fonction depuis le
(14 ans, 1 mois et 4 jours)
Élection 4 novembre 2008
Réélection 2 novembre 2010
6 novembre 2012
4 novembre 2014
8 novembre 2016
6 novembre 2018
3 novembre 2020
Circonscription 4e district du Connecticut
Législature 111e, 112e, 113e, 114e, 115e, 116e et 117e
Prédécesseur Chris Shays
Biographie
Nom de naissance James Andrew Himes
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Lima (Pérou)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti démocrate
Diplômé de Université Harvard
St Edmund Hall (Oxford)
Religion Presbytérianisme
Site web himes.house.gov

James Andrew Himes dit Jim Himes, né le à Lima, est un homme politique américain, représentant démocrate du Connecticut à la Chambre des représentants des États-Unis depuis 2009.

BiographieModifier

Études et carrière professionnelleModifier

Jim Himes est diplômé d'un bachelor of arts d'Harvard en 1988[1]. Grâce à une bourse Rhodes, il obtient un master de philosophie en Amérique latine à Oxford. Après ses études, il rejoint la division d'Amérique latine de Goldman Sachs[2].

En 2002, il quitte le monde de la banque pour diriger la branche new-yorkaise l'organisme sans but lucratif Enterprise Community Partners, dont le but est de développer l'offre de logements à loyer modéré[2],[3],[4]. L'année suivante, il prend la présidence de l'autorité du logement de Greenwich. En 2006, il rejoint le conseil de l'estimation et des impôts de la ville[1].

Représentant des États-UnisModifier

En 2008, il se présente à la Chambre des représentants des États-Unis dans le 4e district du Connecticut, dans le comté de Fairfield[4]. Après avoir remporté la primaire démocrate avec 87 % des suffrages[5], il affronte le républicain modéré Chris Shays. Élu depuis 1987, Shays est alors le dernier représentant républicain de Nouvelle-Angleterre[6]. Porté par la victoire de Barack Obama à l'élection présidentielle[4], Himes est élu représentant avec 51,3 % des voix contre 47,6 % pour Shays[7].

Il est candidat à un deuxième mandat en 2010. L'élection est considérée comme serrée[2]. Il est reconduit en rassemblant 53,1 % des suffrages face au sénateur Dan Debicella. Il est réélu en 2012 avec 60 % des voix face à Steve Obsitnik, puis avec 53,8 % des voix en 2014 face à Debicella[7]. Sa circonscription, connue pour abriter des banlieues de cols blancs de Wall Street, poursuit son virage vers le Parti démocrate à la fin des années 2010[8] : il est réélu avec 59,9 % des suffrages en 2016 face à John Shaban[9] et avec 61,2 % face à Harry Arora en 2018[10].

Positions politiquesModifier

Jim Himes fait partie de la coalition des nouveaux démocrates à la Chambre des représentants[11], dont il prend la présidence durant le 115e congrès[12].

Après la tuerie d'Orlando, il annonce qu'il n'assistera plus aux minutes de silence à la Chambre des représentants, critiquant le manque d'action du Congrès sur le sujet des armes à feu et estimant que le « silence [des représentants] n'honore pas les victimes, il les méprise » (« Our silence does not honor the victims, it mocks them »)[13].

Historique électoralModifier

Chambre des représentantsModifier

Résultats dans le 4e district du Connecticut[14]
Année Jim Himes Rép Lib Vert
2008 49,8 % 49,0 % 0,7 % 0,5 %
2010 52,0 % 47,9 %
2012 60,0 % 40,0 %
2014 53,8 % 46,2 %
2016 59,9 % 40,1 %
2018 61,2 % 38,8 %

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) « HIMES, James A., (1966 - ) », sur Biographical Directory of the United States Congress (consulté le ).
  2. a b et c (en) Steven Bryan, « 2010 Connecticut's 4th U.S. House District Race: Democratic Incumbent Jim Himes vs. Republican Dan Debicella », sur Yahoo! News, (consulté le ).
  3. (en) The Associated Press, « Rep. Chris Shays Concedes, Democrat Jim Himes Wins », sur NBC Connecticut, (consulté le ).
  4. a b et c (en) Mark Pazniokas et Jon Lender, « Jim Himes Defeats Christopher Shays In 4th District », sur The Hartford Courant, (consulté le ).
  5. (en) Brandon Evans, « Himes wins primary, set to take on Shays », sur The Hour, (consulté le ).
  6. (en) Amanda Ruggeri, « Old-School Moderate Connecticut Republican Shays Goes Down in Defeat », sur US News, (consulté le ).
  7. a et b (en) « Rep. Jim Himes, D-Conn. », Member Profile Page, sur Roll Call (consulté le ).
  8. (en) Ana Radatat, « GOP Millionaire From Greenwich Challenging Democrat Jim Himes For 4th Congressional District Seat », sur courant.com, Connecticut Mirror, (consulté le ).
  9. (en) « Connecticut U.S. House 4th District Results: Jim Himes Wins », sur nytimes.com, The New York Times (consulté le ).
  10. (en) « Connecticut Election Results: Fourth House District », sur nytimes.com, The New York Times (consulté le ).
  11. (en) Simmi Aujla, « Four House Dems revolt », sur Politico, (consulté le ).
  12. (en) Lindsey McPherson, « Himes Elected Chairman of New Democrat Coalition », sur Roll Call, (consulté le ).
  13. (en) Amanda Terkel, « Congressman Is Fed Up With Moments Of Silence », sur The Huffington Post, (consulté le ).
  14. (en) « Jim Himes », sur ballotpedia.org (consulté le ).