Ouvrir le menu principal

Jigsaw (personnage)

personnage fictif de la saga Saw
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kramer et Jigsaw.

John Kramer
Personnage de fiction apparaissant dans
Série de films Saw.

Tobin Bell, interprète de Jigsaw, en 2007.
Tobin Bell, interprète de Jigsaw, en 2007.

Alias (en) Jigsaw
(fr) le Tueur au Puzzle
Origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès Mort égorgé avec une scie circulaire
Sexe Masculin
Activité Ingénieur civil devenu tueur en série
Caractéristique Atteint d'un cancer du lobe frontal devenu cancer généralisé
Famille Jill Tuck (ex-femme)
Gideon Kramer (fils mort in utero)
Un neveu
Entourage Amanda Young
Mark Hoffman
Art Blank
Lawrence Gordon
Logan Nelson
Ennemi de Allison Kerry
Daniel Rigg
David Tapp
Eric Matthews
Lindsay Perez
Peter Strahm
Steven Sing
Interprété par Tobin Bell
Voix Bruno Dubernat (version française)
Stéphane Rivard (version québécoise)
Première apparition Saw
Dernière apparition Jigsaw

John Kramer, ou Jigsaw (appelé parfois le Tueur au Puzzle en version française) est un personnage de fiction et le personnage central et principal antagoniste de la série de films d'horreur Saw créée par James Wan et Leigh Whannell.

Dans les trois premiers films, il est présenté comme un tueur en série qui installe ses victimes dans des pièges, qu'il a lui-même conçu et appelle "jeux", en raison du mépris qu'ils ont de la vie, que ce soit en ayant gâché la leur ou celle des autres par le meurtre, le trafic de drogue ou le proxénétisme. Il essaye par ce biais de leur faire comprendre l'importance de savourer la vie, lui-même étant condamné par un cancer du lobe frontal. Ses victimes ont alors le choix de réussir l'épreuve qu'il leur impose, ou de mourir. Son nom vient du fait qu'il prélève un morceau de peau en forme de pièce de puzzle sur le corps de ceux qui n'ont pas réussi leur épreuve. Il incarne alors le méchant principal de l'histoire.

À partir du quatrième film, suite à sa mort des mains d'une de ses victimes, son ombre continue de planer avec son apprenti Mark Hoffman, détective de la police qu'il a rallié à sa cause après que ce dernier ait fait passé une vengeance personnelle pour un de ses meurtres. Ce dernier poursuit l’œuvre de son mentor, selon ses dernières volontés, jusqu'à ce qu'il continue de lui-même malgré le jeu qui devait être le dernier, en raison d'une épreuve que Jigsaw lui fera passer d'outre-tombe par l'intermédiaire de son ex-femme Jill Tuck. Jigsaw apparaît dès lors, en dehors de son autopsie, dans des flashbacks.

Dix ans après sa mort, alors que son œuvre a généré une communauté d'admirateurs sur le dark web, un nouveau jeu suivant son mode opératoire est mis en place, provoquant de nouvelles victimes. La personne ayant mis en scène cette résurrection se révèle être Logan Nelson, un interne devenu médecin légiste qui avait accidentellement ralenti le diagnostic du cancer de Jigsaw en échangeant sa radio avec celle d'un autre patient, ce qui a indirectement condamné ce dernier car il lui était alors encore possible de guérir. Jigsaw l'a donc mis dans son premier jeu mais a commis l'erreur de lui injecter une dose d'anesthésiant trop forte, faisant que Logan s'est réveillé bien après le début de son épreuve et n'a pu réagir à temps pour se sauver. Devant ces circonstances, Jigsaw l'a libéré in extremis de son piège avant de le soigner.

Son ancienne vie d'ingénieur civil, la mort de son fils Gideon in utero après l'agression de sa femme, l'apparition de son cancer et la mise en place de ses jeux tout en s'assurant de la poursuite de son œuvre après sa mort par l'intermédiaire de ses apprentis, constitue le fil rouge de la saga.

Biographie fictiveModifier

Jusqu'à sa mortModifier

John Kramer est durant de sa carrière professionnelle un brillant ingénieur civil, marié à Jill Tuck, gérante d'une clinique pour addicts à la drogue. Alors qu'il approche de la cinquantaine, tout semble lui sourire : sa femme parvient enfin à tomber enceinte après de nombreuses tentatives et il s'apprête à réaliser un immense projet de réaménagement d'une ancienne usine de conditionnement de viande en logements sociaux, aux côtés de son avocat et ami Art Blank, projet qu'il nomme Gideon, du même nom qu'il prévoit de donner à son fils. Il rencontre également William Easton, PDG de la société d'assurance Umbrella qui le couvre lui-même ainsi que Jill, au cours d'un buffet organisé à la clinique de Jill pour collecter des fonds.

Mais en quelques semaines, son monde s'écroule : Jill perd leur enfant à cause d'un geste involontaire de Cecil Adams, un habitué de sa clinique venu se ravitailler. Peu après, son neveu décède dans un accident de la route après avoir acheté une moto dont les freins étaient défectueux à un certain Mitch, puis il apprend de son oncologue, le docteur Lawrence Gordon, qu'il a un cancer du lobe frontal. Il se révèle que son cancer avait été repéré auparavant mais a été diagnostiqué tardivement à cause d'une étourderie de l'interne Logan Nelson, ancien médecin de guerre torturé pendant la guerre d'Irak, qui a échangé sa radio avec celle d'un patient sein : la tumeur, qui pouvait encore être soignée à l'époque, est désormais inopérable. Dépité, il tente de se suicider en se jetant d'une falaise avec sa voiture mais survit miraculeusement. C'est à ce moment qu'il décide de dédier le restant de ses jours à tester la nature humaine et sa volonté de vivre. Il annonce à Blank peu de temps après qu'il renonce au projet Gideon.

Apprenant l’existence d'un traitement expérimental pour son cancer en Suède et ayant été reconnu candidat parfait pour les prochains tests par le chirurgien ayant créé le-dit traitement, il décide d'aller expliquer sa situation en personne à William Easton, ses demandes d'assurance pour le traitement ayant été rejetées. À son grand étonnement, William refuse également, arguant que ce traitement est voué à l'échec. Dégoûté, John quitte son bureau, tout en laissant suggérer à William que son manque de compassion pourra un jour se retourner contre lui.

Voulant faire désormais faire comprendre l'importance de la vie à ceux qui n'en profite pas ou qui ont été coupables de délits impunis, il commence à dessiner les esquisses de ses pièges. Pendant ses premières chimiothérapies, il reçoit le soutien moral de ses voisins Matthew et Anna mais assiste régulièrement à leurs disputes depuis sa fenêtre de salon. Un soir, il entend les hurlements de Anna ordonnant à son bébé en pleurs de se taire. Peu de temps après, le nourrisson cesse brusquement de pleurer avant que quelques heures plus tard, Matthew ne soit emmené en état de choc par les secours : il se serait en effet retourné dans son sommeil et aurait étouffé le bébé qui dormait à côté de lui. Mais John comprend que la vérité est toute autre et que Anna a mis en scène l'accident domestique pour masquer les conséquences de son excès de rage. Rongé par la culpabilité d'avoir tué son enfant, Matthew se suicide.

Peu après, John fait de Cecil sa première victime. Il lui conçoit ainsi une épreuve dans laquelle il doit appuyer sa tête suffisamment fort contre des lames de couteaux pour se libérer de la chaise à laquelle il est attaché s'il ne veut pas se vider de son sang. Il kidnappe le junkie en pleine rue au cours d'une fête pour l'année du cochon du zodiaque chinois en utilisant un masque imbibé de chloroforme tandis que pour se mêler à la foule, il porte lui-même un masque de cochon. Bien qu'ayant réussi son épreuve, loin d'avoir tiré une quelconque leçon, Cecil tente de tuer John en représailles mais chute dans des barbelés et meurt en essayant furieusement de se débattre. Après une crise de colère de John après l'avoir confronté à sa responsabilité dans la mort de Cecil, Jill et lui divorcent, malgré les sentiments qu'ils ont toujours l'un pour l'autre, John sachant les risques que sa nouvelle vie peut faire peser sur Jill.

Dès lors, pour communiquer avec ses victimes sans risques, il utilise une poupée ventriloque, à l'effigie de celle qu'il avait créé pour son fils, qu'il enregistre sur des cassettes vidéos. Son premier vrai jeu avec plusieurs personnes est mis en place dans l'ancienne ferme porcine appartenant à la famille de Jill. Il place notamment Anna, Mitch et le docteur Nelson parmi les cinq participants. Mais la première épreuve, durant laquelle chaque personne doit se couper légèrement sur les scies circulaires de sa porte pour l'ouvrir, ne se passe pas comme prévu : Nelson, à cause de son anesthésie trop forte, ne se réveille pas à temps et commence à être plaqué contre les scies circulaires de sa porte, en punition de ne pas avoir réalisé son sacrifice. Alors que les quatre autres ont réussi à passer à l'étape suivante et que leurs portes se soient fermés derrière eux, John sort par une porte secrète de la pièce et libère Nelson, comprenant qu'il ne peut pas le laisser mourir à cause de la même raison pour laquelle il l'a choisi : une erreur d'inattention. Le jeu se termine par la mort de tous les autres participants, tandis que John soigne Nelson et lui permet de récupérer.

Reconnaissant, Nelson assiste John dans la création de ses pièges, dont son célèbre piège à ours inversé, malgré le stress post-traumatique encore présent des tortures qu'il a subi à la guerre, voyant là l'occasion de venger les morts et parler en leur nom. Il semble toutefois mettre fin à sa collaboration avec John après un certain temps.

Les pièges et les victimes de John finissent petit à petit par s'accumuler et à attirer l'attention de la police et de la presse, notamment par le fait que chaque victime est découverte avec un morceau de puzzle découpé dans la chair, symbolisant selon John ce qu'il leur manquait : l'instinct de survie. Il est alors surnommé Jigsaw (le Tueur au Puzzle en version française) par les journalistes et les inspecteurs chargés de l'enquête. Il observe de loin ces différents inspecteurs, dont les agents David Tapp et Mark Hoffman. Il découvre que ce dernier est alcoolique et possède un comportement brutal depuis la mort de sa sœur Angelina par son petit-ami Seth Baxter cinq ans auparavant. Seth est d'ailleurs libéré pour vice de procédure alors qu'il avait été condamné à perpétuité. Hoffman utilise alors ses connaissances dans l'affaire Jigsaw pour venger sa soeur en tuant Seth et en faisant passer son meurtre pour un piège, qu'il truque de façon à ce que même si Seth réalise ce qui lui ait demandé, sa mort soit inévitable. Découvrant cela, John capture Hoffman et lui propose d'observer sa méthode de réhabilitation ou bien de l'arrêter tout en sachant qu'il révèlera qu'il est le responsable de la mort de Seth, tout en lui précisant que s'il vient à mourir, les preuves qu'il détient seront révélés. Après hésitation, Hoffman accepte et devient son premier véritable apprenti, l'assistant dès lors tous ses meurtres.

John laisse notamment sur une de leurs scènes le stylo-torche du docteur Gordon, ayant l'intention de le tester prochainement pour ses liaisons adultérines et sa condescendance avec ses patients, et demande à Hoffman de pousser Tapp à le suspecter. Simultanément, Amanda Young, une jeune droguée pratiquant l'automutilation, survit à son épreuve et devient la première personne à survivre à un piège de Jigsaw, piège qui n'est autre que le piège à ours inversé créé avec Nelson. Elle affirme aux enquêteurs que le fait d'avoir été piégé lui a permis de reprendre sa vie en main. Informé de cela par Hoffman, John se révèle à Amanda et devient une figure paternelle pour elle, au point qu'elle devienne son deuxième apprenti. Cette situation n'est pas sans provoquer des tensions entre Hoffman et Amanda. Il remarque aussi la propension du policier à prendre du plaisir devant la souffrance de ses victimes.

Un soir, alors qu'il rentre dans son atelier pour tester un homme nommé Jeff, John est interpellé par Tapp et son équipier SIng, qui ont trouvé sa cachette grâce au décor visible sur la cassette d'un de ses derniers meurtres. Il parvient néanmoins à s'enfuir sans avoir dévoilé son visage après avoir gravement blessé Tapp mais Sing est tué par un piège de sécurité.

Quelques semaines plus tard, John met en place le jeu prévu pour le docteur Gordon avec l'aide d'Amanda. Il met avec lui un photographe du nom de Adam, qui vit de filatures effectuées pour d'obscures personnes et que Tapp paye d'ailleurs depuis son renvoi de la police pour suivre Gordon. Enchaînés aux coins opposés d'une salle de bains désaffectée, Adam doit sortit de la pièce tandis que Gordon doit le tuer avant 6h s'il ne veut pas mourir abandonné dans la pièce et sa famille tuée. Pour cela, John a capturé Zepp Hindle, aide-soignant de l'hôpital où travaille Gordon, et l'a empoisonné. Zepp est chargé de capturer la femme et la fille de Gordon et de les abattre en cas d'échec de Gordon. John décide d'assister au jeu plus près qu'il ne le fait ordinairement : il se fait passer pour un cadavre au milieu de la salle de bains. Alors que Gordon a échoué, sa famille se libère et est secouru par Tapp qui espionnait leur domicile, toujours convaincu de la culpabilité de Gordon. Tapp est tué durant la poursuite avec Zepp alors que ce dernier se rendait à la salle de bains pour abattre Gordon. Au final, il est lui-même tué par Adam qui avait simulé sa mort peu auparavant. Alors que Gordon, qui s'est amputé le pied, sort de la pièce en rampant, John se révèle à Adam tandis que celui-ci avait trouvé une cassette dans les poches de Zepp qui lui avait appris que ce dernier était aussi une victime.

John enferme Adam dans la salle de bains après lavoir laissé dans le noir et rattrape Gordon un peu plus loin, qui a cautérisé son moignon avec un tuyau brûlant. Le félicitant pour avoir survécu, il le soigne et lui créé notamment une prothèse. Gordon devient à son tour un complice de John, complicité cachée à Hoffman et Amanda, et réalise notamment les opérations chirurgicales qu'il ne peut effectuer. D'autres personnes commencent à leur tour à survivre aux pièges qui suivent mais émerge notamment Bobby Dagen, prétendant avoir survécu à un piège alors qu'il n'en est rien. Il obtient rapidement la notoriété et la fortune avec les ventes de son best-seller racontant sa fausse expérience. Au cours d'une séance de dédicaces, John le rencontre et lui laisse clairement suggérer qu'il connaît son secret.

L'une des contributions de Gordon est effectuée pour le piège de Michael Marks, un indic du lieutenant Eric Matthews, collègue d'Hoffman et que John veut tester en raison de sa corruption par falsification des preuves. Pour le mettre à l'épreuve, il place son fils Daniel dans une maison où est diffusé un gaz toxique avec sept personnes condamnées par sa faute, dont Amanda. Daniel parvient à survivre tandis que ses six vrais compagnons d'infortune meurent et est ramené par Amanda à la tanière de John. Le jeu ayant été enregistré par des caméras, l'épreuve de Matthews est mise en place.

John a en effet laissé sur la scène sur meurtre de Michael Marks un indice permettant à la police de le trouver. Interpellé, il dirige Matthews vers les moniteurs où sont diffusés les enregistrements du jeu de Daniel, sans lui préciser que les images ne sont pas filmées en direct. Pour revoir son fils, John propose une épreuve à Matthews : l'écouter. Durant leur conversation, John le met face à ses contradictions dans sa relation avec son fils et ses erreurs, tout en affirmant qu'il veut le sauver de son comportement destructeur. Matthews finit par perdre patience et passe le vieil homme à tabac qui accepte de l'emmener à la maison où s'est déroulée le jeu, à condition qu'ils y aillent seuls. Matthews parvient à s'enfuir avec lui mais une fois à la maison, il est enfermé et enchainée dans la salle de bains désaffectée qui se trouvait sous la maison par Amanda tandis que ses collègues découvrent que Daniel était dans un coffre-fort dans le repaire du tueur : il était la récompense de Matthews s'il avait eu la patience d'attendre.

Six mois s'écoulent durant lesquels la police, connaissant son identité et celle d'Amanda, le traque, tandis qu'il séquestre Matthews. Ils se cachent dans l'ancienne usine de conditionnement de viande que John devait réhabiliter auparavant. Son cancer entre dans sa phase terminale et il sait que sa mort est imminente. Il est constamment alité, et doit laisser Amanda et Hoffman organiser les pièges. Amanda, loin de suivre les règles de son mentor, sabote les pièges pour les rendre ingagnables pour leurs participants. Il décide alors de tester sa volonté de laisser la vie à quelqu'un, au cours d'un ultime jeu qui se déroulera de deux côtés : celui du sergent Rigg d'un côté, pour lui apprendre à combattre son obsession de sauver tout le monde et celui du couple Denlon dont la femme, Lynn est une collègue de travail que Gordon a suggéré à John et le mari, Jeff, est obsédé par la vengeance depuis le mort de leur fils Dylan dans un accident de voiture. Le couple néglige ainsi leur fille et dernier enfant Corbett.

Peu avant le début du jeu, Jill rend visite à John en lui suppliant d'arrêter. Ce dernier lui donne une clé dont elle saura quoi faire en temps utile. Avant qu'Amanda lui amène Lynn Denlon, il confie à Hoffman le soin d'organiser un jeu après sa mort avec Amanda. Sûr de lui, Hoffman affirme qu'Amanda échouera à son test avant de partir par une porte secrète. Au terme d'une soirée sanglante au cours de laquelle meurent notamment Matthews, Art Blank et Rigg, Amanda est tué par Jeff après avoir abattu sa femme contrairement aux règles définies par John. John offre à Jeff le moyen d'oublier sa vengeance en l'épargnant pour ce qu'il lui a fait subir au cours de la soirée. En réponse, sa victime lui tranche la gorge avec une scie circulaire et condamne sa femme, dont la vie dépendait de celle de John.

PostéritéModifier

Biographies fictives alternativesModifier

Saw Rebirth 

John Kramer apparaît dans la bande dessinée, où il est présenté comme un ancien fabriquant de jouets chez Standard Engineering Ltd., le montrant peu enclin à changer sa vie, ce qui mit un terme à sa relation avec Jill. La découverte de son cancer et sa survie à sa tentative de suicide lui ont fait radicalement changer d'opinion. La bande dessinée met en scène ses liens avec le Dr Lawrence Gordon, Zep Hindle, Paul Leahy, Amanda Young, et Mark Wilson, ainsi que sa transformation en Jigsaw, idée que Leigh Whannell n'a pas gardé pour le scénario de Saw 3.

Cette version est rendue incompatible avec les événements dépeints dans Saw 4.

DescriptionModifier

FamilleModifier

Deux membres de la famille de John Kramer sont connus : Jill Tuck qui fut sa femme pendant une période qui n'est pas clairement définie mais que l'on peut estimer à plusieurs années. Elle affirme en effet à Peter Strahm qu'elle a essayé de tomber enceinte à de nombreuses reprises. De cette relation, un enfant aurait dû naître : un garçon nommé Gideon par John et Jill. Il décèdera lors d'une fausse couche provoquée accidentellement par Cecil Adams. Depuis le film Jigsaw (film, 2017), nous savons que John Kramer avait un neveu qui est mort dans un accident de moto.

PhysiqueModifier

John Kramer est un homme d'une cinquantaine d'années. En effet, un des médecins légistes précise durant l'autopsie de John qu'il avait 52 ans au moment de sa mort. Il est assez frêle et, selon les différents périodes de sa vie, possède des cheveux blancs très courts ou blonds mi-longs. Il lui arrive également d'être chauve, probable conséquence de traitement contre son cancer.

PsychologieModifier

Avant la mort de son fils, il semble être un homme disposant d'une psychologie et d'une sociabilité commune : il participe à des diners organisés par sa femme pour le financement de sa clinique et parle de façon courtoise à William Easton à une de ces occasions. Il démontre également durant cette discussion qu'il accorde déjà une grande importance à la vie, même s'il massacrera ensuite beaucoup d'humains dans ses « jeux ». À la suite de la fausse couche de sa femme et la découverte de son cancer, il devient progressivement aigri et violent.

Une fois devenu Jigsaw, il ne semble pas avoir de sentiments pour quoi que ce soit mais est en réalité toujours amoureux de Jill, malgré leur divorce, un amour qui est quasi réciproque.

Bien qu'il lui arrive de crier sur son interlocuteur, il parle très souvent avec une voix calme et détendue.

IntelligenceModifier

En tant qu'ancien ingénieur civil, John Kramer est un homme extrêmement brillant. Il conçoit en effet intégralement les pièges dédiés aux jeux de ses victimes, des ébauches et la fabrication. Il est également capable d'élaborer des pièges de sécurité autour de sa cachette.

Il possède également une grande capacité d'anticipation : il arrive la quasi-totalité du temps à prévoir les réflexes qu'auront ses victimes durant leur test.

Les apprentisModifier

En découvrant l'identité du tueur, la police vient rapidement à penser à un complice, Kramer étant trop affaibli par sa maladie. Dans les films, quatres apprentis sont pour l'heure connus. Leur seul point commun est qu'ils ont survécu à un test de John Kramer.

Amanda YoungModifier

À l'origine, Amanda est la seule personne connue pour avoir survécu à un test de Jigsaw. Elle est devenue par la suite sa complice et son apprentie, mais les pièges qu'elle mettait en place ne laissaient aucune échappatoire à ses victimes.

Amanda meurt également à la fin de Saw 3, tuée par Jeff Denlon d'une balle dans la carotide.

Mark HoffmanModifier

Simple policier, Mark Hoffman a copié le mode opératoire de Jigsaw pour tuer l'homme responsable de la mort de sa sœur. Jigsaw l'a compris et l'a obligé à participer à ses tests en le faisant chanter. Il est, après la mort de Kramer et d'Amanda, le seul successeur de Jigsaw.

Kramer, à travers sa femme Jill, le testera à nouveau avec un piège à ours inversé, comme Amanda, pour qu'il cesse de prendre du plaisir à torturer les gens durant les tests.

Lawrence GordonModifier

Lawrence Gordon était le médecin traitant de John Kramer pour son cancer. Après l'avoir testé, Jigsaw soigna la cheville que Gordon s'était sciée pour se libérer. Il resta par la suite à ses côtés pour accomplir les gestes chirurgicaux nécessaires à la préparation de certains tests. Contrairement aux deux précédents, il est devenu complice de Jigsaw sans avoir pour vocation d'être son apprenti et de prendre la relève. Sa seule mission était de protéger Jill Tuck.

Logan NelsonModifier

Logan est le radiologue de John, sa faute est d'avoir inversé involontairement les clichés de John avec celui d'un autre patient, ce qui a retardé le diagnostic de son cancer. Après avoir participé à un jeu quelques années avant SAW 1, il aurait échoué dés la première épreuve qui consistait à se couper sans pour autant risquer sa vie (il était inconscient et était totalement paniqué à son réveil qu'il n'a pas entendu les conseils d'un autre joueur). John qui regardait la partie intervint et le sauva car, pour lui, la faute commise par Logan ne méritait pas la mort. Logan avant de reprendre le flambeau est très perturbé, ce dernier est vétéran de la guerre revenue totalement choqué et aurait perdu sa femme qui a été assassinée, reconnus comme disciple de John, il semble avoir été enrôlé dans ce rôle bien avant Amanda et Mark (il serait donc le premier apprenti officiel de Jigsaw), car il aurait conçu le piège à ours inversé servis sur Amanda. Logan endosse le rôle de Jigsaw dix ans après la mort de John et décide de se venger du détective Halloran qu'il juge responsable de la mort de sa femme (ce dernier a couvert le réel meurtrier car il était son informateur), il décidera de la confronter à une épreuve dont il obtiendra de sa part des aveux et le faisant passer pour le complice de Jigsaw.

Mode opératoireModifier

Jigsaw enlève ses victimes en dissimulant son visage sous un masque de cochon hippie, et profite de l'effet de surprise pour leur injecter un puissant anesthésique. Il les amène ensuite au lieu où il a installé le piège.

Quand la victime se réveille, elle trouve un message enregistré sur micro-cassette audio ou cassette vidéo à son attention ; sur les vidéos apparaît Billy, la marionnette du tueur. Chaque message commence par la formule « Bonjour », puis le prénom, ajoutant parfois : « Je veux faire un jeu » (I want to play a game. en version originale, « Nous allons jouer à un jeu » en version française). Il expose ensuite la situation où se trouvait la victime, puis les motivations qui l'ont poussé à la mettre dans un piège. Enfin, il explique comment la victime peut se sortir du piège. Il conclut son message par : « Vivre ou mourir. À toi de choisir. » (Live or die. Make your choice. en version originale). À partir de la fin de l'enregistrement, la victime a une durée limitée pour exécuter ce qu'elle doit faire avant que le piège ne se referme sur elle et la condamne à mort. Si la victime meurt, Jigsaw, qui observait la scène, prélève sur le corps un morceau de peau en forme de pièce de puzzle censé représenter ce qui lui a manqué : l'instinct de survie.

Peu de gens peuvent s'échapper des pièges de Jigsaw, car ils impliquent une terrible douleur physique en échange de la vie. La victime doit presque toujours se mutiler sévèrement, voire sacrifier un de ses membres. En plus d'être sadiques, les pièges de Jigsaw sont très élaborés et anticipent les réflexes des victimes, pour les retourner contre elles. On peut remarquer que malgré son cancer, Jigsaw arrive à installer des mécanismes compliqués et à séquestrer ses victimes sans problèmes, cependant, avec Saw 7, on comprend qu'il a longuement été aidé par le Dr Gordon. Il a parfois l'aide d'un apprenti ou d'une autre victime (qu'il empoisonne et promet l'antidote en échange, par exemple).